À la uneSéries Tv

Le code, La brigade des cauchemars ou Germinal : France Télévisions présente son line-up

Lors du l’édition 2020 du Festival de la Fiction exceptionnellement à Paris, France Télévisions a dévoilé ses projets, de Germinal à Le Code.

Alors que le Festival de la Fiction se tient exceptionnellement à Paris aux Folies Bergères (pour cause de Covid), France Télévisions maintient la tradition et présente son line-up des séries à venir. Mais c’est à une présentation entièrement digitale que les festivaliers ont assisté, tout se faisant par l’intermédiaire du grand écran sur la scène. L’occasion pour les 3 pôles (fiction nationale, co-production et fiction digitale) de présenter les projets à venir, de Le Code à Germinal.

Concernant le pôle fiction nationale, Anne Holmès est revenue sur le bilan de la saison passée, se félicitant d’avoir renouveler les genres et que France Télévisions soit sorti du tout polar pour proposer davantage de comédies (Il a déjà tes yeux), de la comédie romantique (Une belle histoire – toujours aucun mot sur le sort de la série), du fantastique (La dernière vague) et le retour de la fiction historique (La Garçonne).

Sur les projets à venir, France 2 a dévoilé des extraits du tournage de La Faute à Rousseau (avec Charlie Dupont), 30 vies, évoqué Les aventures du jeune Voltaire, la fiction De Gaulle avec Samuel Labarthe.

On attend aussi le remake de L’île aux 30 cercueils. Christine partage une vie heureuse avec son mari Raphaël jusqu’au jour où elle reçoit une mystérieuse vidéo : des images de son accouchement quinze ans auparavant, sur l’île de Sarek, où son fils est mortné. Désormais hantée par la possibilité que son fils soit en vie, elle retourne sur cette île pour mener l’enquête.

Une saga sur France 3 portée par l’excellente Garance Thenault, Jugée Coupable : Lorsque Lola Morand, 22 ans, arrive à l’hôtel des Roches Blanches pour un entretien d’embauche avec l’espoir de se faire engager comme assistante-manager, elle déchante très vite : il n’y a jamais eu aucun entretien de prévu. Accueillie fraîchement par Inès Leroux- Battaglia, la propriétaire de l’hôtel, elle ne comprend pas. Elle reçoit alors un message qui lui intime de lire le journal local du jour dans le café le plus proche. Elle y découvre qu’un crime terrible a eu lieu précisément 22 ans auparavant jour pour jour qui a terriblement marqué la région et, surtout, que la victime, Manon, a une ressemblance physique frappante avec elle.

On retiendra le fait que la chaîne relance le genre judiciaire avec Le Code sur la vie d’un cabinet d’avocats. La série que l’on avait repéré dans le hors série annuel d’Ecran Total, est née de l’imagination de Lionel Olenga (et produite par Making Prod). Quand on connaît son amour du genre et des auteurs comme Steven Bochco ou David Kelley, on peut espérer un hommage à des séries comme L.A Law ou The Practice. « Chaque cas sera porté par un héros de la chaîne » avait précisé Anne Holmès.
Idriss Toma, 46 ans, l’avocat parisien des riches et des puissants, voit sa vie basculer lorsqu’il est victime d’une tentative de meurtre. Il en réchappe miraculeusement mais un éclat de balle inopérable peut désormais lui être fatal à tout moment. Décidé à corriger ses erreurs personnelles et professionnelles, il met désormais son talent au service de ceux que la machine judiciaire menace d’écraser.

Enfin, Camille Lou n’en finit plus d’être le nouveau visage des séries avec J’ai menti : Audrey, 35 ans, unique rescapée d’un mystérieux tueur en série qui a sévi dans la région de Biarritz seize ans plus tôt, est brutalement ramenée à son passé par un nouveau crime : une jeune fille de 17 ans est retrouvée assassinée sur la Côte basque. Rien ne relie ce meurtre à la série de crimes commise au début des années 2000 par celui qu’on surnommait alors le tueur d’Itsas. Pourtant, Audrey en est certaine : Itsas est de retour. Pour le prouver, Audrey va devoir affronter son passé, ses mensonges. Car cette nuit-là, lorsqu’elle a croisé la route du tueur, elle a menti. Sur tout. A tout le monde.

Côté productions internationales, on en a appris un peu sur Bug d’Enki Bilal et Dan Franck où dans un avenir proche, en une fraction de seconde, le monde numérique disparaît, comme aspiré par une force indicible. Comment la société va réagir ?

On apprend aussi que Le tour du monde en 80 jours va reprendre son tournage en Roumanie avant de repartir en Afrique du sud d’ici la fin de l’année. Londres, 1872. Phileas Fogg, gentleman anglais, prend ce pari insensé : faire le tour du monde en quatre-vingts jours. Il s’alloue les services de Jean Passepartout, un serveur français débrouillard. Ensemble, ils embarquent pour un voyage semé d’embûches, suivis de près par une jeune journaliste.

Alexandra Lamy co-produira et jouera dans l’adaptation de Block 46, le roman de Johanna Gustawsson. La profileuse Emily Roy et la journaliste spécialisée en affaires criminelles Alexis Castells enquêtent sur le meurtre mystérieux d’une jeune femme. Cette enquête les conduit tout droit dans les abîmes de la Shoah…

Le gros projet que l’on retient est l’adaptation en séries du roman de Zola, Germinal en 8×52 minutes réalisée par David Hourrègue, réalisateur de Skam. On nous prend une modernisation de l’histoire, avant des personnages féminins plus étoffées. La série aura un style proche visuellement de Peaky Blinders. Avec Guillaume de Tonquédec, Thierry Godard, Alix Poisson, Sami Bouajila.
Étienne Lantier, jeune ouvrier mineur dans un coron du nord de la France, va se révolter contre la misère et la faim. Il prend la tête d’une insurrection populaire. Mais cette lutte des classes ne se fera pas sans violences. Ecrite par Julien Lilti.

Il y aura aussi une fiction familiale Big Five pour “rajeunir le public du groupe” : Dans la réserve de l’Ozoruto, en plein cœur de la savane sud-africaine, Catherine et Philippe Vibes se vouent corps et âme à la cause animale et gèrent avec passion un sanctuaire qui recueille, réhabilite et protège la faune sauvage. Mais cette terre est menacée par une société mafieuse qui exploite le sol, brûle les forêts, extermine les animaux sans relâche. Soudain, cinq adolescents pas comme les autres, sortis de nulle part, apparaissent à leur porte avec pour mission d’aider le couple. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ?

Enfin, cette année, la fiction Slash / France.TV sera alliée aux co-productions internationales pour produire La Brigades des cauchemars écrite par Franck Thilliez et adaptée de sa BD. La série est présentée comme un croisement entre Les Goonies et Les Griffes de la nuit.

Tristan et Esteban semblent être des ados comme les autres, mais le soir, grâce au professeur Angus et à sa formidable machine, ils explorent les cauchemars des patients de ce dernier pour soigner leurs traumas. Lorsqu’un meurtrier sévit dans la région et qu’Elsa, une jeune ado insomniaque, intègre la clinique d’Angus, nos héros font face à une force inattendue…

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitiqueSport

Le Royaume du Bahreïn à l'attaque du sport

À la uneCultureMusique

Wejdene, présidente de la France dans son premier album "16"

La Loi des SériesSéries Tv

"Un avion ? Un oiseau ? Mais non c'est Supergirl !" | Sériefonia #1

À la uneActualitéMode-femmeRégions

Jessica La Corte en lice pour Miss Bretagne 2020

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux