À la uneInternationalSanté

Le continent africain à l’aube d’une imminente troisième vague de Covid 19

Alors que la situation sanitaire s’améliore progressivement pour un grand nombre de régions du monde, l’Afrique est sous la menace d’une nouvelle vague du Coronavirus, annoncée comme étant probablement la pire que le continent va connaitre. 

De nombreuses raisons empêchent l’Afrique de se redresser comme le reste du monde le fait. La propagation des variants, le manque d’accès aux vaccins, qui est en pénurie, ou encore la surcharge d’hôpitaux font du continent une zone ou la contamination est extrême. Officiellement ce sont 4,8 millions de cas et 130.000 décès enregistrés.

Le manque d’oxygène en hôpital

L’Afrique connait une hausse de 20% de nouveaux cas. La situation en Ouganda, par exemple, est critique : Le nombre de cas a augmenté de 131%, et les ressources en oxygène deviennent rares. Pour AfricaNews, le docteur Baterana du Mulago Hospital de Kampala décrit cette situation : « Nous n’avons pas la quantité d’oxygène nécessaire actuellement pour les patients qui continuent à arriver, pour l’instant nous en avons pour 200 patients, si le nombre continue à augmenter, nous n’aurons plus l’oxygène pour répondre à la demande de notre capacité qui est de 900 lits ». Le variant Delta (en provenance d’Inde) cause de nombreux dégâts, 97% des cas en Ouganda sont liés à ce variant, qui est désormais signalé dans près de 14 pays africain.

La recrudescence est la plus forte en Zambie, où l’on enregistre une augmentation de 147% (1200 nouveaux cas par jour), suivie par l’Afrique du Sud qui enregistre près de 5960 cas par jour, pays le plus touché depuis le début de la pandémie (au total 1,6 millions de cas pour 56.349 décès). On sait que ces augmentations sont dues à un manque de disponibilité du vaccin. 

Une pénurie de vaccins

L’OMS explique, par l’intermédiaire du Docteur Moeti, la directrice régionale, que les livraisons de vaccins sont quasi à l’arrêt sur le continent. L’organisme espère une prochaine arrivée dans les semaines qui arrivent, alors que les Etats-Unis ont notamment annoncés une livraison de 80 millions de doses prochainement. Le docteur déplore une situation alarmante, déclarant que « Les pénuries de vaccins prolongent déjà la douleur du Covid-19 en Afrique ». Alors que 24% de la population mondiale a été vaccinée, nous savons d’après l’OMS que seulement « 1% de la population africaine a été complètement vacciné » tandis que 2% des africains ont reçu la première dose. 4 des 6 pays n’ayant toujours pas vaccinés sont africains : La Tanzanie, le Burundi, le Tchad et l’Erythrée.

La production locale de vaccins est une solution trouvée par des pays comme le Sénégal ou encore l’Egypte.

À lire aussi : Covid-19 : Castex met en place un “plan d’action renforcé” dans les Landes

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux