À la uneActualitéFranceSantéSociété

Le surpoids touche 1 adolescent sur 5 en France

Un constat inquiétant ! Mercredi 28 août, le ministère de la santé publie une étude révélant que près de 20% des adolescents sont en surpoids et qu’un quart d’entre eux sont obèses. Ces chiffres sont en hausse par rapport à 2009.

Les chiffre sont en augmentation depuis dix ans. Une étude montre que les adolescents français sont plus souvent en surpoids qu’avant. Celle ci est publiée mercredi 28 août par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (la Drees). Cette enquête a été menée en 2016 et 2017 auprès de 7200 élèves. Les participants à l’étude ont réalisé un examen de santé ainsi qu’un entretien portant sur leurs habitudes de vie.

Parmi les 14-15 ans, 18,2% sont en surcharge pondérale. Parmi eux, 5,2% sont obèses. Ces proportions étaient respectivement de 17% et 3,8% en 2009, et de 15,8% et 3,5% en 2001.

Trop d’écran

Les adolescents font moins de sport, sautent des repas mais grignotent à côté. Ils sont scotchées à leurs écrans de téléphone portables, accros notamment aux réseaux sociaux. Au total, la moitié des élèves de troisième consacre au quotidien en moyenne trois heures et demie aux écrans, en semaine. Le week-end, la durée explose ! 6 heures par jour en moyenne.

De fortes inégalités

L’étude menée auprès d’un échantillon d’élèves de troisième souligne que les filles sont plus sujettes au surpoids que les garçons. Il y a 19,7% d’adolescentes en surpoids contre 16,9% d’adolescents.

Cette étude met aussi en lumière les conséquences des inégalités sociales. La surcharge pondérale et l’obésité sont plus élevées chez les adolescents issus de milieux sociaux moins favorisés. 24% des enfants d’ouvriers sont en surcharge pondérale et 8% sont obèses. C’est deux fois plus que les enfants de cadres. Un constat qui s’explique par le fait que les enfants d’ouvriers sont moins nombreux à prendre un petit-déjeuner le matin, moins nombreux à rester à la cantine le midi pour un repas équilibré. Ils sont aussi moins nombreux à pratiquer du sport. À l’inverse, ils passent plus de temps devant les écrans. Des facteurs qui favorisent la prise de poids.

À lire aussi : Coaching sportif : Form&You vous aide à vaincre le surpoids et l’obésité

Related posts
À la uneSéries Tv

Narcos : Mexico est renouvelée pour une saison 3 par Netflix

À la uneFranceInternational

Escalade des tensions Franco-Turques après la publication d'une caricature d'Erdogan

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #61

À la uneMédias

Eurovision Junior : "Move the world" le 29 novembre 17h sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux