Covid19: Emmanuel Macron se prononcera lundi à 20h. Prolongation du confinement au-delà du 15 avril. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéFranceSociété

Le tabac bientôt tabou ?

La ministre de la Santé Marisol Touraine envisage d’interdire la cigarette dans de nouveaux lieux publics, parcs et plages notamment. Une restriction progressive visant à faire changer les habitudes des fumeurs avec le temps.

Il y a une semaine, le prix du paquet de cigarettes augmentait de 20 centimes. Soit, en une année, une hausse de près de 10%. Une mesure qui en contente certains, mais qui fait le malheur de beaucoup d’autres, buralistes en tête. Leur chiffre d’affaire est en perpétuelle baisse, eux qui ne touchent que 6,7% sur chaque vente de tabac. Et les inquiets se situent surtout aux frontières. La fuite des clients vers des contrées moins onéreuses se fait un peu plus sentir à chaque augmentation, et les paquets à inscriptions italiennes, allemandes ou espagnoles deviennent monnaie courante. Mais l’Etat, qui perçoit lui 81% de taxes sur chaque cigarette, n’entend pas s’arrêter là. Au delà d’une simple manœuvre fiscale, c’est une politique contre les habitudes et les mentalités que souhaite mener le ministère de la Santé.

Marée haute sur les fumeurs ? 

La lutte contre le tabac devrait donc s’intensifier. C’est ce qu’a annoncé ce samedi Marisol Touraine, la ministre de la Santé, dans une interview accordée au JDD, rappelant que l’on « ne peut pas réduire la politique antitabac à une politique fiscale ». En fait, l’idée principale est de faire évoluer le rapport au tabac. En multipliant les lieux non-fumeurs, le gouvernement compte modifier les habitudes, et ainsi réduire la consommation. Un plan imagé par un conseiller ministériel : « Il y a une vingtaine d’années, on fumait dans les cinémas ; aujourd’hui, cela ne viendrait même pas à l’idée d’un fumeur de longue date. Cette politique de santé publique se focalise sur la pensée sociale. ». Cette fois-ci, les lieux visés sont les cités universitaires, les écoles, les plages et les parcs. « Est-il normal que des mères, des pères ou des nounous fument dans un parc public où jouent les enfants ? Je ne le crois pas. », explique Marisol Touraine. Celle-ci espère un engagement des villes pour combattre cette substance qui tue plus de 70.000 personnes chaque année en France. À ces nouveaux lieux sans cigarette pourraient aussi s’ajouter un logo rappelant la dangerosité du tabac pour les femmes enceintes sur chaque paquet et une aide au sevrage pour les jeunes. « Il faut une mobilisation générale contre le tabac. », martèle la ministre. Aller jusqu’à interdire totalement la cigarette dans la rue, comme à New York et Tokyo ? Un projet que le cabinet de Mme. Touraine n’exclut pas dans l’avenir.

© L'Internaute Magazine / Rudy Salin

© L’Internaute Magazine / Rudy Salin

« Stopper la contrebande »

La politique du ministère de la Santé fait en tout cas parler, et si les intérêts sont divers, les suggestions sont elles bien explicites. Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, pense que le gouvernement se trompe de cible : « Si on veut que les gens arrêtent de fumer, il faut surtout stopper la contrebande qui permet de se procurer des paquets 50 % moins chers. ». Un marché parallèle que les augmentations des prix du tabac ne font que développer. Pour Yves Bur, président de l’association Alliance contre le tabac, c’est le manque de cohérence qui pose problème. « Ces annonces partent de bons sentiments mais ne remplacent pas une politique globale de lutte contre le tabagisme », indique l’ancien député UMP. « Nous voudrions une politique globale plus cohérente, plus offensive, aussi bien en termes de prix qu’en termes d’aide aux fumeurs pour s’arrêter de fumer, ou pour dissuader notamment les jeunes. C’est ce que nous attendons de la ministre, qu’elle propose enfin un grand plan et pas des petites mesures dont elle n’a pas la responsabilité. », a-t-il ajouté. L’administration Touraine fait donc de la politique antitabac l’un de ses chevaux de bataille, mais pour convaincre et se montrer efficace, le chemin est encore long.

Related posts
CinémaCultureFranceSociété

Confinement: Concours de courts-métrages lancé par MK2

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Self Made, d'après la vie de Madame C.J. Walker

À la uneFranceMédias

Tous en cuisine ! : le carton de M6 en plein confinement

À la uneBons Plans

Delta Festival : Les inscriptions en ligne pour les bénévoles sont ouvertes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux