À la uneActualitéInternational

Le ton monte entre l’Iran et Israel

Depuis le retrait des Etats-Unis sur l’accord du nucléaire iranien le 8 mai dernier, L’Iran et Israel sont à nouveau en plein conflit. A commencer par le plateau du Golan, territoire syrien annexé par Israel, coeur d’attaques depuis quelques temps. Sur la scène publique, les deux pays se livrent un combat sans merci.

Bataille de missiles

Jeudi 10 mai, Israel a envoyé des missiles vers Damas en réponse à des tirs de roquettes provenant d’Iran sur le plateau du Golan, territoire syrien annexé par Israël. Les frappes israéliennes ont fait au moins 23 morts, selon un décompte de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). L’Etat hébreu occupe cette région, qu’il a annexée en 1981.

Dans la nuit du 9 au 10 mai, Israel avait lancé une offensive contre des dizaines de sites militaires en Syrie, dont l’essentiel appartenait aux forces iraniennes.

Selon l’armée russe, 28 avions F-15 et F-16 israéliens auraient participé à l’attaque et tiré 70 missiles. L’opération intitulée « House of Cards » a été presque félicité par les officiels israéliens. « J’espère que ce chapitre est clos et que tout le monde a reçu le message », s’est exprimé le ministre de la défense, Avigdor Lieberman. Selon lui, « la plupart des infrastructures iraniennes [en Syrie] ont été détruites. ». Une déclaration pas très bien accueillie en Iran.

War Platoon GIF - Find & Share on GIPHY

“Si Israël se comporte bêtement, Tel-Aviv et Haïfa seront détruites”

En Iran, le comportement israelien est loin de ravir. “La portée de nos missiles sera étendue malgré la pression occidentale et si Israël continue de se comporter bêtement, Tel-Aviv et Haïfa seront détruites,” a menacé Ahmad Khatami, haut dignitaire religieux iranien lors d’un discours prononcé à l’université de Téhéran. “Mort à l’Amérique et mort à Israël”, a-t-il poursuivi.

L’Iran et les Etats Unis n’en ont pas fini avec les tensions. Il y a quelques jours, un drapeau américain avait été brûlé au chant de “Mort à l’Amérique” par des députés iraniens dans l’enceinte du Parlement, un jour après l’annonce du retrait des Etats-Unis de l’accord de Vienne de 2015 par Donald Trump.

Related posts
À la uneActualitéCulturePop & Geek

Comanautes : Invitez-vous dans le cerveau du Dr Strobal

À la unePolitique

Remaniement ministériel : ce qui bouge

À la uneBrèvesSéries Tv

La série Stargirl est renouvelée pour une saison 2

À la uneMédias

Nouveauté VL : Le Summer Quiz chaque jour 11h30 avec Maxime Gueny

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux