ActualitéFrancePolitique

Les billets TGV du responsable des jeunes toujours pas remboursés par l’UDI depuis sa fondation en 2012 !

Besoin d’ordre dans la compta semblerait timidement indiquer du bout des lèvres Aurélien Sebton auprès des aînés de l’UDI dans les coulisses de leur Congrès. “Prépare-toi à vivre durement” lui avait soufflé un proche d’Yves Jégo “les centristes sont des gens faux et fourbes…”.

Au départ, une irrésistible ascension qui fait débat. Va-t-il réussir à incarner un leadership ? s’inquiètent déjà plusieurs jeunes militants. A vrai dire, non. Mais que diable, son rôle est ailleurs : jouer la poupée devant les journalistes en conférence de presse par exemple. Une posture qui plait aux barons de l’UDI en mal de renouvellement et de diversité générationnelle. Depuis la fondation de l’UDI, le jeune édile n’a toujours pas été remboursé des trajets de train Paris Bordeaux accomplis hebdomadairement. C’est un grief qu’il a fait remonter à plusieurs reprises… Mais la direction de l’UDI est restée sourde à ses appels d’indemnisation. A vrai dire, la situation financière des caisses du parti est réellement problématique. En chute libre au niveau des adhésions, le parti peine à retrouver un élan qui lui permettrait de rétribuer les frais de déplacement de ses cadres.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceSanté

Conseil de défense sanitaire : de nouvelles restrictions ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Bertrand de la Chesnais, le nouveau directeur de campagne d'Eric Zemmour ?

À la uneFrancePolitique

Jean-Luc Mélenchon veut faire payer ceux qui ont beaucoup gagné pendant la crise sanitaire

À la uneFrancePolitiqueSanté

Présidentielle 2022 : Vers la fin des meetings en présentiel ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux