À la uneFootSport

Les Bleus l’emportent poussivement face à la Croatie

Un mois après la victoire des Bleus 4 buts à 2 face à la sélection croate, les deux nations se retrouvaient pour le compte de la quatrième journée de Ligue des Nations. Un match qui a vu les hommes de Didier Deschamps vaincre difficilement une Croatie combative mais qui n’aura montré une certaine opposition que durant la seconde mi-temps.

Ce mercredi soir, la Croatie recevait l’équipe de France dans son antre du Maksimir à Zagreb. Ce quatrième match de Ligue des Nations oppose les deux derniers finalistes de la Coupe du Monde 2018. Les croates affichaient un 4-2-3-1 tandis que les Bleus choisissaient un 4-3-1-2 en pointe basse pour contrer les intentions des hommes de Zlatko Dalic. Exit les Pogba, Kanté, Pavard et Giroud. Place à F. Mendy, Digne, Nzonzi, Tolisso et Martial. Un large turn-over a été effectué de la part de l’ancien entraîneur de l’OM.La France a d’entrée imposé le tempo grâce à une grosse domination, une possession du ballon importante ainsi qu’une utilisation du cuir sur les largeurs du terrain. Domination récompensée dès la 7è minute par un but de Griezmann d’une frappe sèche qui heurtait la transversale avant de finir au fond du filet. Ce but fait suite à un centre de Mendy mal dégagé par Vida.

Par la suite, les hommes de Deschamps ont eu la mainmise sur le match jusqu’à la trentième minute avant de connaître un petit coup de moins bien et un réveil croate qui s’est concrétisé par une chaude occasion avec Pasalic qui a vu son tir contré dans un premier temps par Lenglet puis ensuite une frappe arrêtée par Lloris. Par ailleurs, ces quarante-cinq premières minutes ont montré une équipe de France maîtrisant parfaitement son sujet avec une charnière défensive Mendy-Varane-Lenglet-Digne attentive à la moindre offensive des Balkans. Sans oublier un trio Nzonzi-Tolisso-Rabiot solide au milieu de terrain. Un Nzonzi râtisseur de ballons, un Rabiot qui casse des lignes avec son jeu de passes ainsi qu’une présence défensive et offensive indéniable et un Tolisso qui écarte bien le jeu. Une première mi-temps complète de la part des champions du monde qui avait tendance à mal entamer ses matches ces derniers mois. A noter que l’arbitre de la rencontre, Bjorn Kuipers, a laissé jouer à de nombreuses reprises malgré certaines fautes évidentes comme un pénalty non-sifflé sur une faute de Martial (18è) ou une main de Ferland Mendy (36è).

Des carences visibles malgré la victoire

Malgré cette victoire étriquée en terres croates, les champions du monde en titre auront montré certaines lacunes durant les quarante-cinq minutes suivantes. Comme à son habitude, lorsque les Bleus mènent au score, ces derniers ont tendance à montrer un certain relâchement. Et cela s’est payé cash avec l’égalisation des Balkans par l’intermédiaire de Vlasic à la 65è minute. Cette équipe de France n’a pas été aussi souveraine lors de cette deuxième partie du match. Cela s’explique par un certain laxisme des joueurs, d’une certaine incapacité à trouver Mbappé et Martial mais également d’un manque de répondant lorsque les partenaires de Luka Modric se montraient hargneux. La Croatie a affiché un visage plus conquérant en mettant de l’envie, de l’agressivité et plusieurs offensives plus ou moins dangereuses qui manquaient toutefois de liant entre eux.

Cependant, l’entrée en jeu de Paul Pogba à la 74è minute en lieu et place de Rabiot a complètement galvanisé ses partenaires. Grâce à lui, les finalistes de l’Euro 2016 ont pu repasser devant au tableau d’affichage. Sa sublime ouverture pour Digne a été parfaitement reprise par ce dernier qui a pu servir un caviar à Mbappé qui a conclu d’un tir glissé (79è). Frustrés d’avoir encaissé un second but, les Croates ont tenté de réagir (85è et 89è) sans qu’Hugo Lloris soit réellement inquiété. Malgré ce match assez rude et paradoxal, les Bleus remportent leur troisième match en Ligue des Nations. Certes, la manière n’était pas forcément au rendez-vous mais ce succès est précieux pour la course à la première place du groupe face au Portugal, vainqueur 3-0 face à la Suède.

Crédit photo à la Une : France Football

Related posts
À la uneActualitéFrance

Un renforcement du couvre-feu envisagé

À la uneArt / ExpoCultureSorties

Les chefs d'œuvre de la Renaissance italienne s'invitent au Louvre

EquitationSport

Le Jumping de Saint-Lô se tiendra du 22 au 25 octobre

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Inside n°9, la géniale anthologie britannique

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux