À la uneActualitéFootSport

Les Bleus à la folie

Retour sur la victoire de l’équipe de France hier soir en amical face aux Pays-Bas (2-0). Séduisants, conquérants, les Bleus ont confirmé après leur qualification en novembre face à l’Ukraine. Peut-être le départ de quelque chose de grand. 

Comme l’a souligné Christian Jeanpierre hier soir sur TF1, la victoire contre l’Ukraine n’était donc pas qu’un feu de paille. Du moins, c’est ce que l’on peut espérer après la prestations de Bleus hier soir. Un succès 2-0 face aux Pays-Bas, l’une des meilleurs nations au monde (actuellement dixième au classement FIFA), invaincue depuis 17 matchs, et avec la manière en plus. Deschamps avait reconduit le 4-3-3 du 19 novembre, à deux exceptions près: Eliaquim Mangala remplaçait Laurent Koscielny, forfait de dernière minute et Antoine Griezmann honorait sa première cape sur le côté gauche, en lieu et place de Ribéry, trop juste pour débuter. Au cours d’une première mi-temps aboutie, l’équipe de France a inscrit deux somptueux buts. Après avoir connu du retard à l’allumage en début de match et souffert suite à un corner conclu par une parade de Lloris sur une reprise de Van Persie, les Bleus se sont réveillés de fort belle manière: Karim Benzema a ouvert le score d’une volée magistrale sur une ouverture de Blaise Matuidi (1-0, 32e), avant que ce dernier ne reprenne d’un magnifique geste acrobatique un centre de Mathieu Valbuena (2-0,41e). Le score aurait même pu être plus lourd pour les Oranje si Mangala n’avait pas raté un but tout fait (45e).

Matuidi, Benzema et Valbuena au top

1062580_10152309793524845_2126170737_n

Karim Benzema, premier buteur du match

Beaucoup de joueurs ont marqué des points hier. Blaise Matuidi est l’homme du match: passeur puis buteur, il a en plus été très actif au milieu. Benzema a enfin confirmé en sélection sa forme du Real. Valbuena a lui aussi été très précieux. Passeur décisif sur le second but, il s’est dépensé sans compter et a été dans tous les bons coups. Quant à la charnière défensive Varane-Mangala, alignée pour la première fois, elle a apporté des garanties: le premier a été impérial tandis que le second, s’il a parfois fait peur sur certaines prises de risques, s’est globalement montré très solide. Enfin, Griezmann a effectué des débuts mitigés avec les A: il s’est signalé très rapidement en étant tout proche de délivrer une passe décisive pour Benzema, avant de s’éteindre progressivement, coupable de plusieurs déchets techniques, dont un le privant d’un but dès le retour des vestiaires. La performance des hommes de Louis Van Gaal, fébriles défensivement et peu dangereux offensivement, s’est quant à elle avérée décevante.L’absence de Robben, en grande forme actuellement, s’est faite ressentir. Les deux autres stars bataves, Van Persie et Sneijder, n’ont pas eu le même rayonnement: le premier est en délicatesse actuellement avec Manchester United, le second n’a plus le même rendement qu’il y a quelques années à l’Inter. La sortie de Strootman sur blessure n’a pas arrangé les choses. Tout le contraire de Bleus très rassurants à 98 jours du mondial.

Related posts
À la uneActualitéBrèvesMusique

Agust D rappeur coréen du groupe BTS a réussi à détrôner Lady Gaga sur ITunes !

À la uneActualitéFrance

Les annonces d'Edouard Philippe sur la phase 2 du déconfinement

À la uneBrèvesFrance

Dècès de Guy Bedos : son fils Nicolas Bedos annonce la disparition de son père à 85 ans

À la uneSanté

La question du jour : pourquoi le climat change ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux