Anne Hidalgo compte mettre en place plusieurs mesures d’ici la fin de son mandat. Plus de zones piétonnes, ouvertures de haltes pour les sans-abris et l’augmentation du pouvoir d’achat des parisiens.

La maire de Paris compte bien se rattraper cette année. Après les dossiers sensibles de 2018, tels que la démission de Bruno Julliard, la fermeture des voies sur berges, la disparition des Autolib et le retard du déploiement des Vélib, Anne Hidalgo a indiqué « que 2019 est riche de promesses. »

Un Paris moins pollué

L’une des décisions principales de la mairesse est de mettre en place de nombreuses pistes cyclables.  Un plan qui favorisera la réduction de la pollution au sein de la capitale. Anne Hidalgo a aussi annoncé la mise en place de nouvelles zones « Paris respire » qui interdira les voitures dans Paris le dimanche, les jours fériés, lors de la nuit blanche et des manifestations artistiques annuelles.

Un autre problème persiste concernant la propreté dans certains quartiers de Paris comme Aubervilliers, la Chapelle/Goutte d’or, Stalingrad, Danube. Anne Hidalgo promet que « Les équipes d’urgence propreté continueront de se déployer dans chaque arrondissement. »

Les sans-abris au cœur du programme

L’hôtel de ville de Paris est ouvert depuis quelque temps pour les femmes démunies. Cette mesure va se développer d’ici 2019 en ouvrant dans chaque mairie de chaque arrondissement des haltes pour les SDF surtout dans les périodes de grands froids. « Si la prise en charge des personnes sans-abri est compétence de l’État, il m’a toujours paru essentiel que Paris l’aide à trouver des solutions. » Indique la maire. On compte plus de 3 000 sans domiciles fixes dans la capitale en 2018.

La gratuité des transports en commun pour les 4-11 ans

Mercredi, Anne Hidalgo a annoncé avec son équipe, la mise en place des transports en commun gratuits pour les 4-11 ans mais également pour les handicapés de moins de 20 ans. La carte Imagin’R sera quant à elle remboursée de moitié pour les collégiens et lycéens.