À la uneActualitéEconomieFranceInternationalPolitiqueSociété

Les vendeurs français paieront la taxe GAFA pour Amazon

Amazon contre-attaque. 3 semaines après son adoption, le géant américain compte faire payer la Taxe GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) aux entreprises françaises qui utilisent ses services. Elle a pour spécificité de taxer le chiffre d’affaire au lieu du bénéfice.

L’entreprise ne se considère pas en mesure d’absorber le nouvel impôt décidé par le gouvernement français. « Cette taxe vise directement les services de la market place [plate-forme de mise en relation entre des commerçants tiers et consommateurs] que nous mettons à disposition des entreprises avec lesquelles nous travaillons, donc nous n’avons pas d’autre choix que de la leur répercuter » a réagit Amazon dans un communiqué.

Amazon France vient d’annoncer qu’il répercutera la taxe GAFA sur les vendeurs tiers, mais qu’il ne la paiera plus. La nature très concurrentielle du commerce en ligne, avec des marges très faibles, ne lui permet plus de prendre des risques financiers. 

Une hausse de 3%

Amazon adopte donc un nouveau barème de tarif avec une hausse de 3% appliquer à tous. Elle correspond au montant de la taxe sur son chiffre d’affaire prévu par la nouvelle loi. En mai dernier, l’Association des services Internet communautaires (Asic) a déjà mis en garde contre de possibles hausses de tarifs liées à l’entrée en vigueur de la taxe.

D’après le ministère de l’économie, une trentaine de grands groupes devraient la payer, avec deux seuils prévus : un chiffre d’affaires minimum de 750 millions d’euros au niveau mondial et 25 millions sur le sol français.

Macron vs Trump

Donald Trump s’était déjà offusqué de la taxe française sur les géants du numérique. Il dénonçait un dispositif ciblant « de manière disproportionnée certaines entreprises technologiques américaines ». Il avait aussi menacé de taxer le vin français sur le réseau social twitter.



Emmanuel Macron a répliqué en insistant sur le fait que la taxation des Gafa était « un sujet d’intérêt commun » et pas seulement français.

About author

Journaliste VL Media
Related posts
À la uneSéries Tv

Balthazar s'arrêtera bien avec la saison 5 sur TF1

À la uneCinéma

"Un pour tous, tous pour un " : Les 3 mousquetaires s'offrent une bande annonce

À la uneSéries Tv

Trois séries à voir ... sur Paramount+

À la uneMode

C'est quoi le Chalet de l'Hôtel Mahfouf qui ouvre le 2 décembre ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux