À la uneActualitéCultureInsolitesociétéSociété

L’Etat de Washington a légalisé le compost humain

Le 21 mai 2019, l’Etat de Washington a décrété une loi autorisant la transformation du corps humain en engrais naturel, sous forme de compost. Cette transformation sera possible dès le mois de mai 2020.

Nous en parlions déjà au début de l’année mais cette fois-ci, la nouvelle loi est promulguée. Elle serait une bonne solution écologique cependant, elle se heurt aux peurs et aux angoisses des hommes ainsi qu’à leur croyance. En réalité, cette loi implique une nouvelle façon de penser et de concevoir la mort.

Une start-up déjà présente sur le marché

Une start-up basée à Seattle se consacre à la transformation des corps en engrais naturel depuis une dizaine d’années. La société “Recompose” a déjà effectué des tests avec six volontaires pour étudier la décomposition des corps. Les études ont montré que le compost humain serait doublement plus écologique. Premièrement, il constitue un engrais naturel pour tout type de jardin et ne dégage pas d’odeur. Ensuite, il permettrait de réduire l’emprunte carbone.

Cette technique “est naturelle, sûre, durable et permet des économies importantes en matière d’émissions de CO2 et d’utilisation des terres”, affirme Katrina Spade directrice de la société “Recompose”.

Katrina Spade, the founder and CEO of Recompose, displays a sample of the compost material left from the decomposition of a cow, using a combination of wood chips, alfalfa and straw, as she poses in a cemetery in Seattle. (Elaine Thompson/AP)
Katrina Spade dans un cimetière à Seattle présentant un échantillon de composte. Photographie prise sur leur site internet.

Comment cela fonctionne

Pour se faire, la start-up a mis au point un processus naturel pour accéléré de décomposition. Le corps est placé dans un conteneur appelé « vaisseau» rempli de copeaux de paille et de luzerne. Ainsi, les conditions d’humidité et d’oxygénation sont idéales pour favorise le développement des bactéries. Après un mois, le terreau est réalisé et peut être remis aux proches et à la famille.

“Tout est recomposé, y compris les dents et les os” explique la société. De plus, le conteneur est mélangé à plusieurs étapes, afin de récupérer d’éventuels éléments qui ne seraient pas biodégradables.(plombages dentaires, prothèses ou stimulateur cardiaques sont les exemples donnés par FranceTVinfo)

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneActualitéBasketInternationalSport

Une Fusillade éclate durant la parade des Toronto Raptors

À la uneActualitéFaits DiversFranceInsolite

Un automobiliste agresse un non-voyant après lui avoir coupé la route

À la uneActualitéFootFranceInternationalPolitiqueSport

Michel Platini placé en garde à vue.

À la uneActualité

Enfants fauchés à Lorient : Le chauffard enfin retrouvé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux