Jair Bolsonaro, 63 ans, a pris ce mardi à Brasilia ses fonctions de président du Brésil. Il est devenu le premier chef d’État d’extrême droite jamais arrivé au pouvoir au Brésil

Il a été élu le 28 octobre dernier avec 55% des suffrages, mettant fin à une série de quatre victoires électorales du Parti des travailleurs. Une victoire qu’aucun analyste politique n’aurait prédite il y a seulement six mois et une immense popularité puisque 75% des Brésiliens pensent que les décisions que Bolsonaro a d’ores et déjà annoncées vont dans la « bonne direction ».

Au moins 250 000 personnes vêtues de jaune et vert, et ayant parfois parcouru des milliers de kilomètres pour assister à l’intronisation de leur héros, se sont massées sur l’Esplanade des ministères. Ses fans les plus acharnés l’appellent « Le Mythe ».

« Aujourd’hui est un jour où le peuple commence à se libérer du socialisme et du politiquement correct » a t-il déclaré devant tous ses fans.

De quoi faire frissonner les droits de l’homme.