À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : le grand 8 pour le Bayern face au Barça !

Le Bayern Munich vient d’écraser le Barça en s’imposant sur le score de 8-2. Les Bavarois filent en demi-finale de la Ligue des Champions.

Une avalanche de buts

Il ne fallait pas être en retard ce soir. Dès la quatrième minute de jeu, Thomas Müller ouvre le score, idéalement servi par Robert Lewandowski. David Alaba a ensuite inscrit un très joli but, mais malheureusement pour lui il s’est trompé de but. Petite frayeur, mais de courte durée uniquement. Les joueurs du Bayern ont ensuite déroulé et menaient 4-1 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Luis Suarez parvient à réduire le score, mais ça ne suffira pas. Les Bavarois ripostent de plus belle et s’imposent sur le score fleuve de 8 buts à 2. Ce score nous rappelle la victoire 7-1 de l’Allemagne face au Brésil lors du mondial 2014. Jamais le Barça n’avait subi une telle défaite en Ligue des Champions. C’est également le match le plus prolifique de cette compétition.

A noter que Philippe Coutinho, rentré en cour de jeu, a inscrit un doublé, lui qui est prêté au Bayern par le Barça.

Barcelone maudit depuis la Remontada

C’est la troisième saison consécutive où les Catalans subissent une humiliation en Ligue des Champions. Cette malédiction existe depuis qu’ils ont humilié le PSG sur le score de 6-1 en 2017 et qu’ils ont fait rentrer le mot remontada dans le dictionnaire. Mais depuis ce jour, le Barça n’a connu que des humiliations en Ligue des Champions.

  • 2017/2018 : Quart de finale face à l’AS Roma. Le Barça s’impose 4-1 à domicile au match aller. Mais en Italie, les Catalans subissent une remontada, mot qu’ils ont popularisé un an plus tôt, on le rappelle. Rome crée la sensation et s’impose 3-0 et se qualifie grâce à la règle du but à l’extérieur.
  • 2018/2019 : Demi-finale face à Liverpool. Après s’être imposé 3-0 à domicile au match aller, là encore, le Barça craque à Anfield. Très rapidement, Liverpool impose son style de jeu et finit par l’emporter 4-0. Les Catalans sont victimes d’une nouvelle remontada.
  • 2019/2020 : Barcelone subit la plus grosse défaite de son histoire en Ligue des Champions, face au Bayern sur le score de 8-2.

Le climat est très tendu en Catalogne. Les supporters et certains joueurs, comme Piqué, souhaitent le départ du président du club.

Le Bayern, favori incontesté de cette Ligue des Champions

Ils faisaient partie des favoris en début de saison, on voit désormais mal comment ce sixième sacre peut échapper aux Bavarois. Le Bayern en écrasant le Barça, envoie un message extrêmement fort à ses futurs adversaires. Les Munichois affronteront Lyon ou Manchester City en demi-finale, avant d’éventuellement retrouver le RB Leipzig ou le PSG en finale. En cas de demi-finale Bayen-OL, le match devrait être à sens unique, avec un score fleuve. A noter que lorsque les Lyonnais s’étaient qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des Champions 2010, ils avaient affrontés le Bayern.

En revanche si Manchester City se qualifie en demi-finale, celle-ci devrait être de très haut niveau et assez disputée. Mais les Bavarois resteraient tout de même favoris. Et si jamais ces derniers parvenaient à aller en finale, on imagine mal Leipzig ou Paris parvenir à leur tenir tête, au vu de l’écrasante domination qu’ils ont proposé ce soir ou contre Chelsea. La sixième Ligue des Champions du Bayern semble donc plus proche que jamais. Mais attention aux adversaires qui auront tous très envie de décrocher leur premier titre européen. La Ligue des Champions donne des ailes, rien n’est impossible. Rendez-vous les 18 et 19 août pour les demi-finales et le 23 pour la finale !

Crédit photo à la une : Manu Fernandez/Pool via Getty Images

About author

Journaliste spécialisé dans le culturel, la politique et le sport
Related posts
À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux