À la uneCinémaCulture

Jurassic World 3 : Le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

À l’arrêt depuis quatre mois, le tournage de « Jurassic World Dominion » à repris avec des nouvelles mesures liées au COVID-19. Un protocole sanitaire qui coûtera près de 9 millions de dollars à la production. Des frais supplémentaires pour une industrie déjà fortement touchée.

Les frais liés à la pandémie de COVID-19 ne vont pas faire plaisir aux sociétés de productions. Stoppées net à cause de la crise sanitaire, les équipes d’Universal ont pu se remettre au travail dans un tout autre contexte pour le tournage du dernier Jurassic Wolrd révèle le New York Times. En effet, la production du troisième volet de la saga doit se soumettre à un protocole sanitaire très stricte afin d’assurer les gestes barrières. Au total, pour les 750 personnes qui travaillent sur le film, les mesures sanitaires coûteront 9 millions de dollars ! Une somme colossale pour Universal dont le Blockbuster est déjà estimé à 200 millions de dollars. Dorénavant, l’industrie du cinéma sera contrainte de s’adapter aux règles sanitaires exigées par les gouvernements.

Un protocole sanitaire stricte

Le film est toujours prévu pour juin 20201. La mécanique du tournage, elle, a complètement changée. Afin d’éviter les rassemblements, l’équipe du film sera scindée en deux groupes de deux. D’un coté, les personnes n’ayant pas besoin de se rendre sur le plateau et de l’autre les personnes indispensables comme les acteurs ou le réalisateur Colin Trevorrow par exemple.

Afin d’être à au moins un mètre l’un de l’autre, une “Green Zone” a été mise en place. Dans cette zone, seront disposées les chaises des acteurs et des actrices de façon à ce que la distanciation physique soit respectée. Durant le tournage, un médecin et quatre soignants seront constamment en présence des équipes du film pour mesurer la température.

Le casting de “Jurassic World Dominion” sera testé trois fois par semaine annonce le New York Times. Au total, 18 000 tests PCR pour le COVID-19 seront effectués pendant la durée du tournage. 150 bornes de gel hydroalcoolique seront également présentes sur le plateau. Pour finir, Universal a sorti les grands moyens puisqu’un hôtel entier sera loué pendant les 20 semaines restantes pour finir le film.

A lire également : Après l’annulation de sortie en salle de Mulan, Disney s’attire les foudres des exploitants européens

Le cinéma est au bord du gouffre

Le coronavirus a profondément fragilisé le monde du cinéma. Entre l’arrêt des tournages et la fermeture des salles, le 7 ème art va avoir beaucoup de mal à se relever d’un tel arrêt. La peur de la population de se retrouver dans un espace clos a entraîné une baisse significative dans les salles de cinéma (73% de moins qu’à l’été 2019) mais aussi à cause d’une programmation réduite. Les gros films américains, attirant la foule, eux, ont été repoussés ou rapatriés sur les plateformes de streaming. Maintenant, de nombreux films sont réservés à Netflix ou Amazon Prime sans sortir en salles, provoquant la colère des cinémas.

Selon Bertrand Bonello, co-président de la Société des Réalisateurs de Films, le COVID-19 a accéléré la chute du cinéma : “On était déjà dans une période de mutation” et la pandémie “a fait que peut-être ce qui aurait dû se passer en 4/5 ans se fasse en 2/3 mois”, a t-il dit le vendredi 7 août sur France Inter. Après tout, la pandémie de Coronavirus permettra, peut être, au cinéma de penser à une nouvelle façon de travailler pour lutter contre les plateformes de streaming. Pour l’instant, le secteur est en manque de souffle et peine à donner une exposition suffisante notamment pour la nouvelle génération.

Crédit photo : John Wilson/Universal Pictures and Amblin Entertainment

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Le Code : France 2 lance le tournage de la nouvelle série des créateurs de Cherif

À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSéries Tv

Portrait craché : Danny Wilde et Lord Brett Sinclair

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux