À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Marseille en difficulté, Paris plus serein

Alors que l’OM et le PSG s’affrontent dimanche en Ligue 1, ils devront, avant, faire face à deux grandes équipes européennes pour leur deuxième match de la Ligue des Champions. Marseille affronte aujourd’hui le Borussia Dortmund et demain Paris devra montrer sa supériorité face au Benfica.

Les équipes françaises reviennent au plus haut niveau footballistique aujourd’hui et demain. Si les cas de figure sont différents pour Marseille et Paris en Ligue des Champions – les marseillais comptent un match, une défaite, tandis que les parisiens peuvent additionner une deuxième victoire au compteur – leur philosophie de jeu reste la même : gagner pour ne pas souffrir lors des futurs matchs décisifs.

Après une défaite à domicile, il y a 15 jours, face à Arsenal (1-2), les marseillais doivent battre, aujourd’hui, le Borussia Dortmund s’ils ne veulent pas voir l’élimination pointer déjà son nez. Même constat pour les allemands, puisqu’ils ont perdu leur premier match face à Naples (2-1) et doivent absolument s’imposer pour se relancer dans la compétition. Autant dire que la confrontation de ce soir est décisive pour les deux équipes.

Cependant, Dortmund rappelle de bons souvenirs à l’OM. Il y a deux ans, les Phocéens de Didier Deschamps avaient battu le club allemand à domicile (3-0) puis à l’extérieur (2-3), après avoir pourtant été menés 2-0, leur permettant ainsi de se hisser en quart de finale de la compétition.

Mais les temps ont bien changé depuis, et ce soir l’équipe d’Elie Baup affrontera les vice-champions d’Europe au Westfalenstadion.

« Il y a de la fatigue qui pointe, c’est certain. Il faut travailler sur la récupération et la mobilisation pour faire face aux grandes échéances que sont Dortmund mardi, puis le Paris Saint-Germain dimanche », a reconnu, en conférence de presse, Mathieu Valbuena. « On sait ce qui nous attend en Allemagne mais on sait aussi que l’on est capable de créer l’exploit. On l’a déjà fait », a-t-il ajouté.

Pour ce déplacement sur la pelouse de l’actuel leader de la Bundesliga, à égalité avec le Bayern de Munich, le vice-champion de France devra faire sans son attaquant international André-Pierre Gignac, touché au gros orteil et remplacé par Jordan Ayewsera, titulaire en pointe. Le latéral gauche, Jérémy Morel, qui se remet d’une entorse à un genou, est également forfait et cèdera sa place à Benjamin Mendy.

Dans l’équipe allemande, le latéral international Marcel Schmelzer, le milieu défensif Ilkay Gundogan et le capitaine Sebastian Kehl seront également absents. L’entraîneur Jürgen Klopp, lui, suivra le match des tribunes, comme il l’avait fait à Naples après son exclusion à la demi-heure de jeu.

Un Parc des Princes mi-français, mi-portugais

PSG

Le PSG disputera, quant à lui, le deuxième match de la compétition demain, à domicile, face au Benfica de Lisbonne. Les parisiens sont sereins avant le coup d’envoi de cette deuxième journée, puisqu’ils ont battu l’Olympiakos, en Grèce (1-4), lors du premier acte, il y a quinze jours.

Cependant, le match de demain se configure plus compliqué, non seulement dû à la qualité de jeu de Benfica mais surtout à cause du grand nombre de supporters portugais présents au Parc. Ce n’est un secret pour personne, l’équipe de Jorge Jesus est l’un des clubs avec le plus grande nombre de supporters en Europe, notamment en France.

Le président de la Casa de Benfica de Paris, Manuel dos Santos, estime environ à 20 mil le nombre de portugais qui seront présents demain dans les tribunes de l’enceinte parisienne.

« Il y a plus ou moins 300 000 supporteurs de Benfica en France. Le PSG compte aussi beaucoup de fans franco-portugais. Donc beaucoup ont acheté des places pour un copain portugais. A mon avis, il y aura 22.000 pour Benfica et 22.000 pour le PSG », a-t-il annoncé.

C’est donc devant un stade comble – environ mil places restaient en vente hier soir – et un public homogène que l’équipe parisienne essayera d’additionner une deuxième victoire européenne à leur compteur. Surtout que l’équipe portugaise semble, en ce moment, en difficultés. Cinquième, à cinq points du premier, le FC Porto, l’équipe de Jorge Jesus a connu, le week-end dernier, une journée de championnat des plus difficiles en concédant à domicile un match nul (1-1) contre le club de Belenenses, pourtant lanterne rouge du championnat. Benfica voudra, cependant, affirmer son football offensif en Ligue des Champions, compétition momentanément bien débutée grâce à une victoire sur Anderlecht lors de la première journée (2-0).

Du côté des parisiens, Laurent Blanc ne pourra pas compter sur Javier Pastore car El Flaco continue à ressentir une douleur à la cuisse et ne s’entraîne toujours pas avec le groupe. En revanche, selon Le Parisien, Alex pourrait faire son retour au sein de l’équipe, aux côtés de Marquinhos.

Vos pronostics pour cette journée de Ligue des Champions :

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinéma

Indiana Jones and the Dial of Destiny : la bande annonce est là

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... les deux premiers épisodes de Prométhée (TF1)

À la uneCinéma

Disparition à 87 ans de la comédienne Mylène Demongeot

À la uneMédiasSport

Coupe du monde : que s'est-il passé sur TF1 à la fin du match France-Tunisie ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux