FootSport

Toulouse entre dans l'histoire, Zlatan fait ses adieux à la Ligue 1

Comme après chaque week-end, la rédaction de Radio VL revient sur les résultats de Ligue 1 en cette fin de championnat qui n’a pas manqué de suspense, à commencer par le miraculeux sauvetage de Toulouse à Angers ce samedi.

Ils l’ont fait. C’est sans aucun doute le fait marquant de cette 38e journée de Ligue 1. Au terme d’un match de folie, les Toulousains ont plus que jamais dû faire preuve d’une persévérance hors-norme pour assurer leur maintien. Menés par deux fois alors que la victoire était impérative, les hommes de Pascal Dupraz ont concrétisé les efforts et l’envie dont ils avaient tant fait preuve depuis ces dix dernières rencontres en s’imposant à Angers en véritables héros (2-3).

5796667_1-0-258817203_545x460_autocrop

L’euphorie de Pascal Dupraz et ses hommes suite à leur victoire à Angers (2-3) et à l’officialisation de leur maintien.

Alors qu’il y a quelques semaines personne n’aurait cru en un tel exploit, Toulouse réalise une remontée historique en Ligue 1. Pourtant, les Toulousains sont malmenés par les Angevins à l’image de Ketkeophomphone dès la 12e minute. A la mi-temps, Toulouse est momentanément en Ligue 2, et seul le discours de Pascal Dupraz peut y remédier. En seconde période, Ben Yedder égalise (59e) mais tandis que le TFC pense avoir fait le plus dur en revenant à hauteur de ses adversaires, Angers inflige un second coup de massue aux Toulousains par Benrahma qui ajuste Lafont d’un lob parfait (63e). Le score est donc de 2-1 et il reste désormais moins d’une demi-heure aux Violets pour inscrire deux buts sans en encaisser. Le défi est de taille mais impossible n’est pas toulousain et les joueurs de Téfécé effectuent un retournement de situation en seulement deux minutes de jeu grâce à Braithwaite (78e) et Bodiger (80e), auteur d’un magnifique coup franc côté droit.

Une victoire obligatoire, puisque effectivement l’équipe de Reims avait elle aussi parfaitement joué le coup face à Lyon (4-1). Même si ce large succès n’a pas suffi à maintenir le Stade de Reims, les Rémois auront malgré tout présenté une belle prestation face à des Lyonnais absents. Le club descendra donc en Ligue 2 dès la saison prochaine de même qu’Ajaccio, défait à Lorient à la suite d’un but de Benjamin Moukandjo qui, servi par Cabot, trompe Maury d’une demi-volée puissante.

648x415_benoit-assou-ekotto-asse-tres-mal-conclu-saison-nul-deux-defaites-face-nice-puis-losc-rony-lopes-samedi

Lille a assuré sa place en Ligue des Champions en s’imposant face à Saint-Etienne samedi soir (0-1).

L’enjeu était également présent sur la pelouse de Geoffroy-Guichard puisque Saint-Etienne recevait Lille pour jouer une place directe en Ligue Europa. Lille s’est arraché (0-1) et s’offre un billet en coupe d’Europe grâce à un but d’Eder sur penalty. Les Stéphanois, trop brouillons, ont manqué de justesse et devront compter sur la victoire du PSG en Coupe de France face à l’OM pour participer à la compétition. On rappelle que le titre de Coupe de France est synonyme d’une qualification en Ligue Europa. Le PSG étant déjà qualifié en Ligue des Champions, la qualification en C3 reviendra donc au 6e du championnat en cas de victoire des Parisiens, en l’occurrence Saint-Etienne.

Les Franciliens ont d’ailleurs terminé la saison en beauté face à Nantes (4-0). Pour sa dernière au Parc des Princes, Zlatan Ibrahimovic a inscrit le doublé lui permettant de battre le record de Carlos Bianchi avec 38 buts sur une saison en Ligue 1. L’attaquant suédois s’est même permis de faire entrer ses enfants sur la pelouse en plein match : l’un avec un maillot du PSG floqué “king” (“le roi”), l’autre “legend” (“légende”), et de sortir, laissant ses coéquipiers à dix alors que Laurent Blanc avait effectué ses trois changements. Au terme d’un 30e succès en Ligue 1, le PSG réalise également le record du nombre de points en une saison avec 96 points.

Ibra

Zlatan Ibrahimovic a signé un doublé et fait entrer ses enfants sur la pelouse du Parc des Princes pour fêter son départ du PSG.

Monaco a assuré sa place sur le podium en s’imposant face à Montpellier (2-0) et accède ainsi au tour préliminaire de qualification en Ligue des Champions grâce à des buts de Cavaleiro qui ouvre le score dès la 3e minute avant que Fabinho double la marque sur penalty (32e). Nice de son côté s’offre une belle quatrième place et une qualification méritée en Ligue Europa. Les Niçois se sont montrés efficaces et terminent la saison comme ils l’ont si bien montré tout au long du championnat. Les hommes de Claude Puel ouvrent le score dès la 2e minute par Pléa qui profite de l’attentivité des défenseurs pour ajuster Lössl d’une frappe croisée dans la lucarne opposée : imparable. Erding égalise pour Guingamp à la 19e avant que Nice reprenne l’avantage par Seri. Les Guingampais ne se laissent pas abattre et profitent du but contre son camp de Genevois pour égaliser (54e). Alassane Pléa donnera finalement la victoire aux Niçois en signant un doublé (61e).

Sur les autres pelouses, l’OM est tenu en échec à Troyes (1-1). Un nul à l’image de la saison des Olympiens qui doivent espérer mieux pour retrouver le haut de tableau la saison prochaine. Les Bordelais se sont inclinés à Caen (1-0) suite à un but d’Andy Delort sur penalty. Pourtant dominateur sur une bonne partie de la rencontre, Bordeaux a buté sur un excellent Rémy Vercoutre. Les Girondins n’atteindront donc pas la première partie de tableau et restent 11e tandis que Caen est désormais 7e. Bastia l’emporte à Rennes grâce au doublé de Kamano (21e, 52e) et la réduction du score de Pedro Henrique en fin de rencontre (82e) n’y changera rien. Au terme d’une victoire méritée, le SC Bastia se place 10e alors que les Rennais descendent à la huitième place.

Le like de la semaine : l’humour du TFC

L’équipe de communication du Téfécé ne manque décidément pas d’humour. Les Toulousains ont fait preuve d’inventivité en se payant Domino’s pizza, futur sponsor Ligue 2, sur un ton décalé. Suite au maintien officiel de l’équipe samedi soir, le club a publié une vidéo sur son compte Twitter sur laquelle on peut voir un livreur de pizza de Domino’s pizza trouver porte close devant le club de Toulouse alors qu’il livrait une pizza au nom de “Pascal” (ndlr : Dupraz). Après de longues minutes d’attente, le livreur laisse finalement la pizza sur place avant de s’éclipser. Apparaît alors la mention “commande annulée”, clin d’oeil à la deuxième division à laquelle les Toulousains ne participeront finalement pas la saison prochaine.

Marius Bocquet

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneFootSport

Le PSG peut-il gagner la Ligue des Champions ?

À la uneFootFranceSport

Affaire de la sextape : Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis

À la uneFootSport

Football : Match arrêté entre Lyon et Marseille après un jet de bouteille sur Payet

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux