À la uneEquitationSport

Longines Paris Eiffel Jumping : dernier tour de piste pour les cavaliers olympiques

Le Longines Paris Eiffel Jumping fêtait cette année ses 10 ans. À seulement un mois de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, cette édition spéciale se déroulait exceptionnellement sur la plaine de jeux de Bagatelle, en plein cœur du Bois de Boulogne. Une dernière échéance cruciale à quelques jours de Paris 2024…

Comme tous les ans depuis 2014, le Paris Eiffel Jumping – Longines Global Champions Tour a réuni pas moins de 250 chevaux et cavaliers, représentant 22 nationalités différentes. Or cette fois, au vu de l’approche imminente du début des Jeux Olympiques, ce n’est pas sur le Champs de Mars que les athlètes se sont retrouvés, mais sur la plaine de jeux de Bagatelle, dans le 16ème arrondissement de Paris. La piste légèrement plus grande qu’à son habitude, a vu se dérouler des épreuves de niveau 5*, l’occasion pour les cavaliers de haut niveau et leurs chevaux de se démarquer une dernière fois avant l’annonce de la sélection officielle du rendez-vous historique qui aura lieu à Versailles début août.

Jeanne Sadran s’offre sa première victoire 5* dans le Grand Prix de la ville de Paris

Parmi les temps forts de ce week-end, celui qui a indéniablement été le plus riche en émotions a été la victoire de la jeune française Jeanne Sadran dans le mythique Grand Prix de la ville de Paris. En selle sur son fidèle étalon Dexter de Kerglenn, la cavalière de 22 ans signe le seul double-sans fautes de l’épreuve, à l’issu d’un barrage réunissant seulement quatre couples sur 34 au départ. Le parcours, dessiné par le chef de piste Grégory Bodo – qui sera également en charge des parcours des JO – réunissait toutes les difficultés exigées par le circuit international. Avec Rotterdam qui se déroulait au même moment, cette épreuve était la dernière à servir de qualifications pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. De part ces enjeux et ce niveau de technicité, mais aussi par la portée symbolique de l’événement, la victoire de Jeanne Sadran a particulièrement rempli d’émotions la plaine de jeux de Bagatelle. D’autant plus que parmi les 4 couples présents au barrage, Jeanne était la seule représentante tricolore… Le lendemain, Marc Dilasser fera une nouvelle fois résonner la Marseillaise dans l’ultime épreuve 5* du week-end. Des résultats plutôt prometteurs pour les cavaliers tricolores, qui ont su donner un aperçu de ce qu’il pouvaient faire lorsqu’ils jouent à domicile…

Crédit : Charlotte Mercier

Du sport, mais pas que !

Fidèle à ses valeurs depuis maintenant 10 ans, le Longines Paris Eiffel Jumping ne s’en est pas seulement tenu à son programme sportif et à ses compétitions de niveau 5* et 1*. L’événement a notamment renouvelé pour la troisième fois son partenariat avec la cheffe aux six étoiles Hélène Darroze, qui a régalé les papilles des convives du Pavillon Eiffel. Pour clôturer les deux premières journées de compétition, un spectacle équestre était également traditionnellement proposé. Cette année, c’est le célèbre Lorenzo et ses douze chevaux camarguais qui ont émerveillé les spectateurs avec leurs figures à base de liberté et de poste hongroise. Pour permettre à tous de découvrir l’univers du saut d’obstacles, le village et le paddock de détente étaient comme à leur habitude accessibles gratuitement. Malgré l’absence de la Dame de Fer dans le paysage de cette 10ème édition, le Longines Paris Eiffel Jumping a ainsi su célébrer son anniversaire en beauté. Une fois les Jeux Olympiques passés, l’événement sera prêt à reprendre ses quartiers sur le Champs de Mars, en juin 2025.

Crédit : Charlotte Mercier

Crédit photo A LA UNE : Garance Galivel

About author

Journaliste / JRI
Related posts
À la uneCinéma

Titane sur Netflix : pourquoi le film de Julia Ducournau a choqué la Croisette ? 

À la uneMusique

5 choses à savoir sur le nouvel album d’Eminem

À la uneJeux Olympiques Paris 2024Sport

Jeux Olympiques 2024 : quelles sont nos grandes chances de médailles ?

À la uneCultureMusique

Le Dream Nation Festival revient en 2024 avec une édition spéciale Halloween

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux