ActualitéFranceMédias

10 personnalités révélées par Philippe Bouvard

A travers son émission culte « Le théâtre de Bouvard » sur Antenne 2, Philippe Bouvard révèle au grand public de jeunes talents. Dans les années 80, les humoristes, comédiens,… débutants se pressent pour intégrer la troupe. La plupart connaissent une renommée nationale, aujourd’hui encore.

Le 13 septembre 1982, Philippe Bouvard ouvre les portes de son théâtre : « Le théâtre de Bouvard ». L’émission, diffusée sur Antenne 2 rassemble certains sociétaires de son autre émission « Les Grosses Têtes » et ressemble à une « discussion de comptoir ». Elle est diffusée tous les jours de la semaine juste avant la « messe » du journal de 20 heures et dure une quinzaine de minutes. Rapidement, le format évolue et se transforme, pour permettre à de jeunes talents d’essayer leur sketch. Inconnus à l’époque, l’émission permet aux artistes d’atteindre une certaine notoriété. « Le théâtre de Bouvard » devient un rendez-vous immanquable pour les téléspectateurs.

1 – Les Inconnus deviennent connus chez Philippe Bouvard

Didier Bourdon, Pascal Légitimus et Bernard Campan connus pour des sketches tels que « Télé Magouille » ou « Le millionnaire » démarrent chez Philippe Bouvard. En 1982, via une connaissance, Pascal Légitimus réussit à intégrer l’émission « Le théâtre de Bouvard ». Une fois que le jeune comédien est dans la troupe, il en profite pour faire entrer ses deux amis : Didier Bourdon et Bernard Campan. A travers les sketchs, ils font la connaissance de Smaïn et Seymour Brussel et forment à cinq, un premier groupe d’humoristes.

En 1984, après avoir acquis une grande notoriété, les cinq humoristes quittent l’émission. Le 23 juin 1984, c’est désormais officiel, le groupe des « Inconnus » est créé. Dans un premier temps, ils tentent le cinéma et proposent un premier film au public « Le téléphone sonne toujours deux fois », c’est un échec. Finalement, Smaïn et Seymour Brussel quittent le groupe pour tenter des carrières solo. Le trio des Inconnus est alors formé tel qu’on le connaît de nos jours. Le succès finit par arriver avec leur émission de sketchs « La télé des Inconnus ».

2 – Michèle Bernier

C’est un peu la même histoire qui est arrivée à Michèle Bernier. En 1982, elle intègre « Le Théâtre de Bouvard » et fait la rencontre de Mimie Mathy et Isabelle Botton. Les trois jeunes comédiennes forment alors un trio surnommé « Les filles » et enchaînent les sketchs. A la même période, Michèle Bernier fait aussi la rencontre de son futur compagnon, Bruno Gaccio, auteur pour l’émission. Il devient aussi auteur pour « Les guignols de l’info » sur Canal +. En 1983, Philippe Bouvard propose à Bernier de le rejoindre en tant que chroniqueuse dans « Les Grosses Têtes » sur RTL. Un poste qu’elle va occuper et qu’elle occupe encore aujourd’hui au côté de Laurent Ruquier.

3 – Mimie Mathy : de Fugain à Philippe Bouvard

Dans les années 70, la jeune artiste originaire de Lyon rencontre Michel Fugain. Elle postule pour intégrer sa troupe du « Big Bazar » mais ce-dernier lui conseille de finir ses études. Finalement, à 22 ans, elle recroise le chanteur sur Paris. Fugain vient de décrocher un contrat avec TF1 pour l’émission « Les Fugues de Fugain » et lui propose de le rejoindre. L’émission ne connaît pas un franc succès et les téléspectateurs s’indignent de la présence de Mimie Mathy [en raison de sa taille…].

Rapidement, elle est repérée par Philippe Bouvard et rejoint son émission « Le théâtre de Bouvard » en 1982. Elle forme le trio « Les filles » avec Michèle Bernier et Isabelle Botton. Les trois comédiennes quittent le théâtre en 1984. Mimie Mathy joue dans plusieurs téléfilms avant de connaître la célébrité avec son rôle mythique de « Joséphine, Ange Gardien » sur TF1.

4 – Muriel Robin

Dans les années 80, Muriel Robin rejoint Roger Lauet, célèbre metteur en scène et dramaturge dans Le Lot-et-Garonne. Dans sa troupe, elle fait la rencontre d’Elie Semoun et Annie Grégorio. Elle se lie, rapidement, d’amitié avec celle-ci. En 1982, c’est avec Annie Grégorio qu’elle part tenter sa chance à la capitale. Les deux amies intègrent « Le théâtre de Bouvard » et peu à peu, le talent de Muriel Robin est repéré par les professionnels du secteur. Malgré l’autorité de Philippe Bouvard, elle quitte l’émission et lance sa carrière.

5 – Annie Grégorio

En 1980, elle intègre la « troupe des Baladius » et rencontre sa future amie, Muriel Robin. En 1982, elle se fait remarquer par son côté « sud-ouest » et son franc parler et intègre « Le théâtre de Bouvard ». Sa forte personnalité lui permettra d’obtenir un large succès en-dehors de l’émission. Les téléspectateurs pourront l’apprécier dans des séries telles que « Clem » sur TF1 et dans des films tels que « Les Visiteurs ».

A lire aussi : Philippe Bouvard sort son dictionnaire très personnel

6 – Chantal Ladesou

Avant d’intégrer l’émission de Philippe Bouvard, Chantal Ladesou interprète quelques rôles dans différents films pour le cinéma. Les petits rôles que les productions lui proposent ne lui permettent pas d’obtenir la reconnaissance. Elle tente de démarrer sa carrière au « Petit Théâtre de Bouvard » mais encore une fois le public n’est pas au rendez-vous avec la jeune comédienne. Il faut attendre la fin des années 80 et son arrivée dans l’émission « La Classe » sur France 3 pour que Chantal Ladesou âgée de 40 ans connaisse la notoriété.

7 – Les Vamps

Pour les plus jeunes, « Les Vamps » est l’équivalent des « Bodin’s » dans les années 80. Pour interpréter les différents sketchs, Nicole Avezard et Dominique de Lacoste se griment en vieilles dames aux traits caricaturaux des années 50. Elles deviennent Lucienne Beaujon et Gisèle Rouleau. L’une est exécrable alors que l’autre est naïve. Elles démarrent en 1984, au Festival d’Avignon et proposent un premier spectacle dans lequel, elles en profitent pour « peaufiner » les deux personnages.

La télévision s’intéresse rapidement à ces deux « ovnis » et « Les Vamps » intègrent « Le théâtre de Bouvard ». Le succès est immédiat et leur permet quelques années plus tard de rejoindre « La Classe » sur France 3. Après la télévision, « Les Vamps » montent sur scène pour une tournée dans toute la France dans leur premier et grand spectacle, en 1988. Un spectacle qui raconte le pèlerinage à Lourdes.

8 – Chevallier et Laspalès

En temps normal, la plupart des duos, trios ou groupes se sont formés au sein de l’émission. Ce n’est pas le cas de Philippe Chevallier et Régis Laspalès. Les deux hommes se rencontrent lors du mariage d’une amie commune. Durant la même année, ils écrivent et jouent leur premier spectacle dans lequel ils incarnent des personnages. A l’occasion de ce spectacle nommé « Pas de fantaisie dans l’orangeade » au théâtre d’Edgar, ils font la rencontre de Philippe Bouvard. Ils intègrent « Le petit théâtre de Bouvard » pendant cinq ans, de 1982 à 1987.

9 – Philippe Bouvard ne veut pas de Jean-Marie Bigard

Jean-Marie Bigard va quant à lui connaître une trajectoire différente des autres. Accompagné de son ami, Tex, il espère entrer chez Bouvard. C’est son rêve. Il connaît l’émission par cœur. Les deux artistes passent des essais qui ne s’avèrent pas concluants pour Jean-Marie Bigard. En dernière minute, Philippe Bouvard vient voir les répétitions juste avant l’enregistrement de l’émission et décide de modifier le sketch des deux humoristes. Bouvard met en valeur Tex et Bigard est relayé au second plan.

Jean-Marie Bigard n’en démord pas et veut tenter sa chance, une nouvelle fois. Il écrit une cinquantaine de sketchs en quatre mois. Philippe Bouvard refuse ses sketchs mais reconnaît en lui, un certain talent. Il lui conseille alors de devenir auteur. Jean-Marie Bigard devient alors auteur avant de lancer sa carrière sur scène et d’interpréter ses propres sketchs.

10 – Laurent Baffie

Avant de devenir le compère de Thierry Ardisson, Laurent Baffie a dû « rouler sa bosse ». Il est l’un des rares à être resté dans l’ombre de l’émission avant de connaître la notoriété. En réalité, Laurent Baffie n’a jamais joué de sketchs dans l’émission. Cependant, il a été engagé comme auteur pour « Le théâtre de Bouvard ». Il a ce rôle lorsque l’émission est diffusée sur la Cinq en 1988 et 1989 au côté d’un autre auteur essentiel à l’émission, Jean-Noël Gou.

A lire aussi : 5 dates clés dans la carrière de Philippe Bouvard

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

À la uneMédiasPeople

Bardella chez Hanouna : qui est la journaliste people Mimi Marchand ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux