À la uneFaits DiversFrance

Magali Blandin : une cagnotte ouverte pour les enfants du féminicide

Les collègues de Magali Blandin, tuée en février par son mari, ont ouvert une cagnotte pour venir en aide à ses enfants et soulager leur peine. 

Le mois dernier, le monde s’écroulait sous les pieds pour les enfants de la famille Blandin-Gaillard. Après la disparition de leur mère le 11 février, son corps avait été retrouvé sans vie le 20 mars. Le père, Jérôme Gaillard, avait ensuite avoué l’avoir tué à deux coups de batte de base ball avant de l’enterrer. Les collègues de la victime ont souhaité venir, « modestement », en aide à ses enfants plongés dans le drame.

Éducatrice spécialisée, Magali Blandin venait en aide à son prochain. Elle est décrite de tous comme une femme souriante et dévouée, « Ta joie de vivre, illustrée par ta gourmandise, nous a toujours égayé » précise l’un de ses collègues. La page de don du site « la cagnotte des proches » retranscrit un message émouvant en mémoire de la quadragénaire. En une semaine, la cagnotte a déjà récolté de nombreux dons, qui s’accompagnent d’hommages touchants.

Les enfants du drame 

Selon Auféminin, les enfants âgés de 4 à 14 ans ont été provisoirement placés dans des familles d’accueil différentes. Dans quelque temps, les proches pourront, s’ils le souhaitent, réclamer la garde des enfants. Le père quant à lui a été mis en examen et incarcéré pour meurtre sur conjoint. Les parents du meurtrier sont également soupçonnés d’avoir couvert leur fils. La peine sera d’autant plus lourde qu’il avait d’abord versé 20 000 euros à des Géorgiens pour l’aider à l’éliminer. L’avocat des proches de la victime, Maître Pineau avait affirmé « Il a froidement, longuement et méticuleusement organisé l’exécution de sa femme ».

Rappel des faits 

Le 11 février dernier, séparé depuis septembre et en pleine instance de divorce, le mari de Magali Blandin a tué sa femme car il ne supportait pas qu’elle le quitte. Après avoir déposé ses enfants à l’école, il s’est rendu à son appartement avec une batte de base-ball et a attendu qu’elle en sorte. Deux coups lui ont suffi pour abattre la mère de ses quatre enfants. Il a, par la suite, rentré son corps inerte dans l’appartement. Dans la nuit, il est revenu pour effacer les traces et récupérer le corps. Il a alors tenté de le faire disparaitre en l’enterrant à Boisgervilly.

À lire aussi : Affaire HALIMI : Le meurtrier ne sera pas jugé 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversFrance

Sept morts dans des avalanches en Savoie

À la uneCulture

C’était il y a 70 ans … Alice au pays des merveilles, le classique psychédélique

À la uneInternational

La police intervient lors d’une fête de Chris Brown

À la uneFranceSéries Tv

La chanteuse Louane prochainement héroïne d'une série policière sur TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux