À la uneFrance

Mais qui est donc … Papacito, le youtubeur qui a mis en scène la mort d’un électeur de La France Insoumise?

Alors que son nom ainsi que sa vidéo tournent sur les différents médias, VL vous propose de comprendre qui est vraiment Papacito. Ce youtubeur a publié une vidéo où il simule le meurtre d’un électeur de la France Insoumise dimanche dernier. 

Ce dimanche, le youtubeur Papacito publiait sur sa chaîne une nouvelle vidéo. Dedans, il y affirme « Il y a 6% de gens qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon en France. Peut-être qu’ils seront démunis s’il se passe quelque chose d’imprévu dans les prochaines années. ». Puis il s’interroge, ironiquement, « Qu’est-ce qu’on peut faire pour ces gens-là ? ». Une fraction de seconde plus tard, le vidéaste semble avoir trouvé sa réponse. Il tire sur un mannequin censé représenter un électeur de la France Insoumise. Puis il plante, dans ce dernier, des coups couteaux à de nombreuses reprises.

Après avoir fait polémique, le youtubeur s’est empressé de supprimer la vidéo. Mais il était déjà trop tard. Le candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon avait dénoncé un « appel au meurtre » et avait décidé de porter plainte contre son auteur. Ce mercredi, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Le motif ? «  Provocation publique non suivie d’effet à la commission d’atteinte à la vie ou à l’intégrité des personnes » et « provocation publique au meurtre ». Mais finalement, qui est réellement ce youtubeur surnommé Papacito ?

Un influenceur d’extrême droite

Papacito, de son vrai nom Ugo Gil Jimenez, est un youtubeur, vidéaste, dessinateur et influenceur qui affirme sa position politique d’extrême droite. Né à Toulouse, il grandit dans le sud et s’estime provenir de la classe moyenne, dans un entretien avec le média Sputnik

Petit-fils d’immigrés espagnols, il entre en faculté de sociologie. Cependant, ses pensées politiques s’aiguisent très jeune, « La faculté, qui est le creuset de la gauche, m’a beaucoup agacé. Cela a suscité chez moi un rejet tellement puissant de la société que je me suis dit : ‘Soit j’écris, soit je tue des gens.’ Ma morale chrétienne m’a poussé vers la première option. » précisait-il dans une interview donnée à Valeurs actuelles.

En suivant sa morale, ce dernier commence par créer un blog nommé Fils de pute de la mode. Quelques années plus tard, alors qu’il est devenu une figure controversée du net, il coécrit une bande dessinée avec le dessinateur Marsault. « Papacito + Marsault, c’est l’alliance de deux des plus gros méchants du net » précise le site de la maison d’édition Ring. 

Cette dernière a finalement publié deux tomes de la BD ainsi que trois livres d’Ugo Gil Jimenez : Carnets de guerre, Crépuscule des Titans et Expédition punitive. Dedans, il exprime ses pensées d’extrême droite ainsi que « des événements historiques d’une violence à faire passer les vidéos de l’Etat islamique pour un épisode de Camping Paradis » selon lui. 

Sa carrière de vidéaste 

Après plusieurs vidéos chocs sur divers médias, Papacito décide, en 2018, de lancer sa propre chaîne YouTube. Dessus, il y sera libre de partager son opinion politique pleinement, ou presque. Il est suspendu sur Twitter en janvier car il avait créé le #MonteUneÉquipe. Ce # encourageait les nationalistes à lutter contre le déclin de l’Occident. Cependant, sur YouTube, il continue de sévir et rallit de plus en plus de monde à l’extrême droite. Sur ses vidéos, il s’affiche avec différentes têtes de l’extrême droite des réseaux sociaux. 

Néanmoins, le vidéaste se fait, plusieurs fois, censuré. Certaines vidéos ont, par ailleurs, été supprimées pour propos racistes ou incitant à la haine. Par exemple, dans l’une d’elles, il conseille ses abonnées sur la façon de se procurer des armes facilement et légalement. Selon lui, les armes sont « l’assurance d’être entendu quand vous avez quelque chose à dire » comme le précise FranceTvInfo.

À lire aussi : Emmanuel Macron giflé : que risquent les deux hommes interpellés ?

Crédit photo : LCI

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternational

Ursula von der Leyen qualifie de « honte » la loi hongroise sur l’homosexualité

À la uneCinéma

Un espion ordinaire, Tokyo Shaking..Les 5 sortes cinéma à ne pas manquer cette semaine

À la uneFaits DiversFrance

Un enfant de deux ans agressé par une toxicomane à Paris

À la uneSéries Tv

Only murders in the building : Steve Martin, Martin Short et Selena Gomez dévoilent la série de Star

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux