À la uneActualitéCultureMusique

Meilleurs albums de 2015 : les outsiders

Vous pensiez en avoir fini avec 2015 ? Que nenni ! Après une semaine chargée en tops albums de l’année écoulée, voilà l’occasion de retrouver quelques perles hélas passées sous le radar.

Kelela – Hallucinogen (iTunes)

La bass music aurait-elle enfin trouvé sa muse ? Chanteuse de R&B, Kelela a pris son temps : accompagnant les travaux de Bok Bok, Kindness et Future Brown, elle prend son envol en 2013 sur sa mixtape CUT4ME chez Fade To Mind. Ayant désormais rejoint les rangs du label légendaire Warp, elle pose ici sa voix apaisée et cristalline sur des productions nickel, réunissant la fine fleur de la bass music actuelle dont Arca, Nguzunguzu, Obey City, Girl Unit et Kingdom. Ce méga-EP (presque mini-album) apporte une accessibilité nouvelle aux sonorités bass et grime dont les britanniques sont friands. Ajoutons (joie) qu’un excellent EP de remixes est sorti le 28 décembre dernier. Deux galettes de qualité et une artiste à surveiller : un nouvel album serait déjà dans les cartons pour ce printemps !

[youtube id=”m4-9mYrbXVI”]

Jam City – Dream A Garden (iTunes)

En 2012, Jack Latham alias Jam City avait révolutionné le milieu de la prod chez Night Slugs avec deux EP ravageurs et son chef d’œuvre Classical Curves, une galette qui encore aujourd’hui fait école au sein de la scène bass music. Des segmentations froides, géométriques, brutales y dressaient le portrait d’un néo-Londres futuriste et dystopique, dont Dream A Garden est à la fois le contrepied stylistique et le prolongement thématique. Témoin d’un néolibéralisme envahissant les moindres recoins et désirs de l’individu, Jam City troque les synthés pour la guitare et délivre une funk glitchée, lyrique et pessimiste qui chante un Eden existentiel condamné à s’éteindre.

[youtube id=”CiFbb6Waj_A”]

Pond – Man It Feels Like Space Again (iTunes)

Si vous avez survécu à 2015, impossible d’être passé à côté de Tame Impala, formation psychédélique de Kevin Parker qui a squatté à peu près toutes les unes de l’info musicale cet été. Pond en a presque été l’alter-ego pendant plusieurs années, partageant musiciens et sessions d’enregistrement. Après s’être émancipé de Parker à partir de 2012 pour explorer des horizons beaucoup plus rock, on attendait que le groupe coupe le cordon pour nous sortir une galette plus ambitieuse. Que les amoureux de la pop psychédélique se réjouissent : Pond nous gratifie d’un album mordant, clinquant, impeccablement produit, quitte à parfois égratigner quelque peu la vivacité bordélique des premières heures. Le disque que MGMT aurait dû sortir depuis 5 ans, en fait.

[youtube id=”HNnd-gl_U4w”]

Sleaford Mods – Key Markets (iTunes)

Assurément le machin le plus punk de l’année. Sur des instrus aliénantes d’Andrew Fearn, le parolier Jason Williamson étale ses tripes, fort de son accent cockney des familles et d’un phrasé presque rappé à la Mark E Smith. Cinq écoutes et trois bières plus tard, impossible de dire si c’est génial ou complètement pété… À moins de se pencher sur les textes, et de découvrir un manifeste politique virulent conspuant une culture britannique marquée par le néoconservatisme et la gentrification. Ça crache, ça rote, ça vocifère dans une langue fleurie comme il faut, avec toujours cette même envie d’envoyer Sam Smith et David Cameron se faire foutre. Avec un album aussi cool et atypique, on leur dira merci sans broncher. Les autres se consoleront dans les bras d’Adele.

[youtube id=”SM2f0YWhP9o”]

Wavves X Cloud Nothings – No Life For Me (Bandcamp)

D’un côté, Wavves et son soleil californien, de l’autre Cloud Nothings et l’humidité urbaine de l’Ohio. Une collaboration qui semblait toute tracée, tant les formations de Nathan Williams et Dylan Baldi et leurs airs d’ados mal dégrossis se marient à la perfection. C’est donc tout naturellement que ces deux murs porteurs de la scène lo-fi américaine se rejoignent sur ce No Life For Me, skeud régressif où explose toute l’énergie puérile du petit con dans son garage, la rage au ventre et le Mister Freeze aux lèvres. C’est bête et méchant, ça tabasse. Les vieux pots, les meilleures soupes, tout ça.

[youtube id=”j_VlE-eL19M”]

YUNG BAE – Japanese Disco Edits (Bandcamp)

On termine ce top d’outsiders avec un bonus track pour égayer cette nouvelle semaine qui débute. Un EP particulièrement réussi de la part de YUNG BAE, figure de proue de la future funk et de la vaporwave. Ce style atypique né des délires cryptiques de Tumblr, 4chan et Soundcloud semble avoir atteint sa maturité en 2015 : musiques d’ascenseur, samples funk et disco tutoyant la french touch côtoient de manière complètement improbable des vocaux japonais tout droit tirés de VHS des décennies du Club Do, sur fond de sculptures antiques et autres visuels glitch art, new-age et cyberpunk. Si toutes ces références ne vous disent rien, les Internets ont réponse à tout. Mais au fond peu importe : un trip rose bonbon aussi barré et savoureux, ça ne se refuse pas !

[youtube id=”Dgkqhz5ViNo”]

Quelques albums qui valent le coup…

The Internet – Ego Death (iTunes)
Archy Marshall A New Place 2 Drown (iTunes)
Soichi Terada Sounds from the Far East (Bandcamp)
MED, Blu & Madlib – Bad Neighbor (iTunes)
Viet Cong – Viet Cong (iTunes)

Related posts
À la uneCinémaCultureSéries Tv

Une série spin-off de The Batman débarque sur HBO Max

À la uneSociété

Affaire Adama Traoré : les juges ordonnent une nouvelle expertise confiée à des médecins belges

À la uneInsolite

Un homme passe 5 ans de trop en prison

À la uneSéries Tv

Canal+ officialise la saison 2 de La Guerre des mondes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux