Luc Besson est de nouveau dans la tourmente. Mediapart révèle cinq nouvelles plaintes accablant le réalisateur d’avoir eu un comportement inapproprié. Ces témoignages surgissent six mois après de premières accusations.

Luc Besson est de nouveau sous le feu des projecteurs.  Mediapart révèle que cinq nouvelles femmes auraient été victime d’agressions sexuelles par le réalisateur. Il s’agirait d’anciennes employées d’Europacorp (société de production de Luc Besson), d’anciennes actrices, mannequins et ex-étudiantes de l’Ecole de la Cité du Cinéma, parmi elles, Ananda*.  Elle confie avoir eu plusieurs relations sexuelles avec le réalisateur. De plus, cette dernière déclare aussi être victime d’un « chantage, pour [la] mettre dans son lit. »

Ananda dévoile également une note de Luc Besson. Dessus, le réalisateur l’invitait à passer une « Soirée de princesse » à l’hôtel Le Meurice.

Des agressions vielles de 23 ans

Enfin, avec la chute de personnalités comme Harvey Weinstein, l’enquête de Mediapart révèle que ces femmes se seraient faites agressées entre 1995 et 2015. Le pure player révèle également que ni Luc Besson, ni son avocat n’ont souhaité s’exprimer après ces nouvelles révélations accablantes.

(*son nom a été changé)

A lire également :

« J’ai été violée ici, à Cannes », le discours enflammé d’Asia Argento au Festival de Cannes

Interdit de regarder quelqu’un dans les yeux plus de 5 secondes chez Netflix lors de tournages