Destinations lointainesInternationalNouvelles adressesOrientationSéjours à thèmesVoyages

Mode d’emploi pour monter sa start-up au Qatar

Le Qatar multiplie les incubateurs tremplin pour attirer des créateurs européens et américains mais aussi turcs, indiens, iraniens ou egyptiens. La concurrence est rude car toutes les nations anglophones du Common Wealth sont très courtisées (UK, Canada, Australie, Afrique du sud). Passage en revue des programmes où il est possible d’obtenir des appuis techniques, d’affaires ou financiers et même un sponsor local. Tous les dossiers soumis vers des décideurs qatariens doivent être en anglais. La connaissance de l’arabe n’est pas nécessaire.

Le Qatar a axé la diversification de son économie à travers une Vision 2030. Un programme élargi d’investissements tous azimuts accompagne cette vision (économie de la connaissance, énergies du futur, banques, télécommunications, smart buildings, sécurité alimentaire).

Le Qatar Business Incubation Center , autrement appelé QBIC propose deux programmes d’appui à l’entrepreneuriat. L’un axé sur le tourisme. L’autre sur la téléphonie mobile.

Qatar Sports Tech vise principalement le secteur sportif et les innovations technologiques qui peuvent l’accompagner en prévision de la Coupe du Monde de 2022 et pourquoi pas un jour les Jeux Olympiques.

Bedaya Center est aussi là pour faire éveiller le désir d’entreprendre dans la bulle de créativité du Qatar que constitue Katara village inscrit à l’Unesco.

Doha Fire Station vise principalement des programmes d’incubation pour les artistes.

Enfin, Qatar National Research Fund à travers Education City entend accompagner les innovateurs via de nombreux fonds de recherche.

Il est possible de suivre les nombreux événements et formations hebdomadaires délivrés par le ministère qatarien des transports et des communications qui dispose d’un incubateur Go digital. La Qatar Development Bank contribue elle aussi à des programmes de formation et de mentorat dans les nombreux domaines de la vie des affaires en poussant les jeunes générations à mieux maîtriser la conduite d’un projet entrepreneurial individuel ou collectif. Récemment, la Qatar Development Bank a développé une formation sur le design thinking pour des porteurs de projets innovants.

About author

Europe, Middle East, Mena, East Asia
Related posts
CultureFemmesInternational

Hommage : Agnès Heller une philosophe engagée

À la uneActualitéArtCultureInternationalPop & Geek

Kyoto Animation : lourdes pertes dans un incendie meurtrier

ActualitéEconomieEntrepreneurHigh TechInternationalNumériqueSantéSociété

Cerveau connecté : Neuralink recherche des cobayes humains

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Le vote du traité qui enflamme le monde agricole reporté.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux