Après la découverte du corps inerte d’un nouveau-né à Saint-Germain-des-Prés dans le Loiret, une femme a été mise en examen. D’après les informations des enquêteurs, cette dernière avait caché sa grossesse à son entourage.

Une mère de famille a été mise en examen pour « homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans« . Le corps de son nouveau-né sans vie a été retrouvé à son domicile de Saint-Germain-des-Prés, dans le Loiret. Le crime a été découvert alors que la femme, âgée de 31 ans, était hospitalisée dans la nuit de lundi à mardi. Les médecins auraient découvert qu’elle venait d’accoucher, son entourage n’étant pas au courant de cette grossesse.

Prévenus par le personnel médical, les policiers se sont rendus au domicile de la mère de famille. C’est à ce moment précis qu’ils ont eu la surprise de se retrouver face à une poubelle où se trouvait le bébé en question. La femme avait accouché seule à son domicile.

La criminelle présumée continue de nier

Malgré sa condamnation, la femme continue de nier les faits. Les enquêteurs soupçonnent un déni de grossesse, après ses premières déclarations. Quant au mari, il a été déféré pour « modifications de scène de crime et recel de cadavre ». Étant impossible de déterminer son implication et s’il était au courant ou non de ce drame, le juge d’instruction a pris la décision de le placer sous le statut de « témoin assisté« .

À LIRE AUSSI : Nordahl Lelandais : une nouvelle mise en examen pour agression sur mineure

Parents de deux autres enfants, âgés de 3 et 10 ans, la République du Centre a tenu à préciser que ces derniers ont été placés.