À la uneActualitéSportTennis

Nadal gagne avec beaucoup de réussite

Hier a lieu la finale du Masters 1000 de Madrid qui a vu Rafael Nadal vainqueur face à Kei Nishikori (2-6/6-4/3-0 ab), le Majorquin n’a pas existé la majeure partie de la rencontre et doit son salut à la blessure au dos de Nishikori et à son abandon.

 

L’espagnol ne rassure pas avant Rome et Roland Garros, affichant un niveau de jeu inégal durant la semaine même si certains matches semblaient maîtriser comme face à Berdych en quart. Le problème reste toujours le même pour Nadal, il joue très court, et fait des fautes très inhabituelles. Parfait pour Nishikori qui est un excellent contreur et raffole de ce genre de balle, le japonais a asphyxié Rafa en prenant le jeu à son compte et l’obligeant à la faute, son revers et ses déplacements rappellent beaucoup Novak Djokovic.

On voyait même du Djoko 2011 chez Kei hier soir, le majorquin semblait totalement paralysé et impuissant, alors que le japonais distribuait le jeu en revers et était d’une justesse tactique et technique presque parfaite. Le premier set était bouclé sans aucune contestation, 6-2.

nishi nadal madrid

Nishikori s’écroule physiquement

Alors que le second set semblait être dans la même physionomie avec même un break d’entrée mais Kei Nishikori contracte une blessure au dos, habituelle elle l’avait forcé à déclarer forfait face à Djokovic avant la rencontre à Miami. Les problèmes physiques ont toujours été le talon d’achille du japonais qui malgré une excellente endurance n’est pas épargné par les blessures.

Nadal reprend confiance, continue de défendre encore et encore sans relâche pour debreaker juste après l’intervention médicale sur Nishikori à 4-2 pour lui, la suite du match n’est que parodie de tennis tant le japonais était bloqué et ne pouvait plus bouger. Forcé à l’abandon, Rafael Nadal remporte son 4ème titre à Madrid et son premier titre majeur de la saison.

Mais le numéro 1 mondial ne rassure pas pour autant, il est capable d’être inquiété par beaucoup de monde sur terre-battue. Un comble tant il dominait cette surface auparavant. Rafael Nadal a eu beaucoup de chance, il inquiète mais on l’a vu se sortir de situation impossible et c’est ce qui fait la force de l’espagnol.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Après Validé, Hatik rejoint le casting d'une série de TF1

À la uneActualitéFranceMédias

Télévision – M6 censurée en Algérie suite à la diffusion d’un “Enquête exclusive”

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux