À la uneActualitéInternational

Nashville : l’auteur de l’explosion est mort dans l’attaque

L’homme soupçonné d’avoir déclenché l’explosion dans le centre de Nashville le 25 décembre est mort dans la déflagration, ont affirmé les autorités

Quelques jours après l’explosion qui a eu lieu en plein cœur du centre de Nashville (Tennesse), les autorités ont affirmé le 27 décembre qu’il était mort dans la déflagration. “Nous sommes arrivés à la conclusion que l’individu nommé Anthony Warner est l’auteur de l’explosion. Il était présent quand la bombe a été déclenchée et il a péri dans la déflagration”, a dit le procureur fédéral Don Cochran, lors d’une conférence de presse. Doug Korneski, l’agent spécial du FBI responsable de l’enquête, a déclaré qu’il “n’y a pas d’indication sur l’implication d’autres personnes”, tout en ajoutant que plusieurs pistes faisaient toujours l’objet d’investigations.

Anthony Warner, 63 ans, n’était pas connu des autorités, ont ils ajouté lors de la conférence de presse. Il avait été identifié par la police dès samedi, mais à ce moment, la police s’était bornée à dire qu’une personne était recherchée “dans l’intérêt [des investigations]”. Les enquêteurs avaient perquisitionné une maison d’un quartier du sud-est de la ville.

Digne d’un film-catastrophe, juste avant la déflagration, l’auteur avait diffusé un enregistrement, par haut-parleur, appelant les personnes alentour à évacuer le secteur. L’explosion du camping-car piégé a ensuite dévasté un quartier historique de la ville en explosant tôt vendredi matin.

Malgré l’ampleur de l’explosion, seulement trois blessés sont à déplorer. C’est l’analyse ADN de tissus de restes humains retrouvés sur le site de l’explosion qui a permis d’identifier Anthony Warner, a déclaré David Roush, le chef du bureau d’investigations du Tennessee. Les enquêteurs cherchent toujours à identifier le mobile. Marsha Blackburn, sénatrice du Tennesse, a indiqué sur Twitter avoir demandé au président Donald Trump de déclarer Nashville zone sinistrée, une mesure permettant de débloquer des aides fédérales pour réparer les dégâts.

Vidéo de l’explosion le 25 décembre à Nashville

À ajouter aux dégâts causés dans le centre de la ville, l’explosion située devant un bâtiment de la compagnie de téléphonie AT&T a provoqué des dégâts sur les installations, perturbant les télécommunications dans le Tennessee et dans certaines régions alentours.

A lire aussi : Soul : Le nouveau Disney-Pixar qui parle à l’âme

About author

Journaliste
    Related posts
    À la uneFrance

    Deux ans de prison ferme requis contre Ademo

    À la uneSéries Tv

    Les chroniques de Bridgerton renouvelées pour 2 saisons

    À la uneEnvironnementFaits Divers

    2 000 sacs en plastique retrouvé dans l’estomac d’un chameau

    À la uneInternational

    20 ans de prison… pour avoir volé deux chemises

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux