À la uneActualitéBrèvesNumérique

Objets connectés : Près de 105 millions d’attaques en 2019

Objets connectés

Les cyberattaques sur les objets connectés explosent en 2019. D’après Kaspersky, lors du premier semestre de cette année, les attaques ont été multipliées par 9 en comparaison avec l’année précédente. Passant alors de 12 millions d’attaques à 105 millions.

C’est la société d’antivirus Kaspersky qui s’est chargé de faire cette étude. Celle-ci a mis en place des leurres « honeypot » (pot de miel) pour attirer les hackers. Sur une cinquantaine de leurres, il y a eu près de 100 millions d’attaques, issus de de 276 000 adresses IP différentes. Et tout ceci sur une période réduite de 6 mois. 

Pour Dan Demeter, chercheur en sécurité chez Kaspersky, « nous assistons à une intensification des attaques. (…) Nous pouvons dire que l’Internet des objets est un terrain fertile pour ceux utilisant des méthodes même les plus primitives, consistant par exemple à deviner les combinaisons de mot de passe et d’identifiant ».

Comment limiter les risques ?

Les objets connectés envahissent de plus en plus notre quotidien. De la voiture, aux enceintes en passant par les montres et tout récemment des bagues connectées… de plus en plus de cibles pour les hackers. Alors comment faire pour minimiser les risques de piratage? Kaspersky recommande, dès l’achat, de changer le mot de passe par défaut. Il est évident d’éviter un mot de passe trop simple comment les suites de chiffres par exemple. Le vendeur d’antivirus recommande également de faire les mises à jour dès que celles-ci sont disponibles. Ces mises à jour contiennent très souvent des fichiers relatifs à la sécurité de vos appareils.

A lire aussi : Smartphones pliables : l’innovation a un coût

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualitéBrèvesCulturePop & Geek

Marvel : Le tout premier comics vaut plusieurs millions

À la uneActualitéBrèvesBuzzHigh Tech

Les vitres pas si incassables du Cybertruck de Tesla

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Irving Penn donne vie aux natures mortes avec Still Life

ActualitéFemmesMédiasPolitiqueSociété

Le mot « Féminicide » bientôt dans le code pénal ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux