À la uneCinémaCulture

On a redécouvert pour vous …Glass, la fin d’une trilogie décalée

Après le succès de Split en 2017, Night Shyamalan repousse encore les limites de l’anxiété dans son dernier film Glass. Le réalisateur américain fait confiance à des acteurs qu’il connait bien : James McAvoy, Bruce Willis et Samuel L. Jackson.

C’est une claque. Un scénario percutant et sans fioritures accompagné d’interprétations bluffantes de la part de tous les acteurs. Une trilogie particulière puisque les deux premiers films, Split et Incassable, sont deux histoires différentes qui se rejoignent pour donner Glass.

Bruce Willis Glass Movie GIF by Glass - Find & Share on GIPHY

David Dunn, « l’homme incassable » interprété par Bruce Willis, est un ancien agent de sécurité de Philadelphie. Il est le seul rescapé d’une catastrophe ferroviaire. À la suite de l’accident, Dunn entre dans une crise d’identité et cherche à trouver des réponses sur sa propre existence, c’est ainsi qu’il rencontre Elijah Price, interprété par Samuel L. Jackson, un homme mystérieux atteint de la « maladie des os de verre ». Dans Glass, David Dunn tente d’arrêter « La Bête », la personnalité surhumaine de Kevin Wendell Crumb. Joué par l’incroyable James McAvoy, Kevin Wendell Crumb est le héros du film Split. Crumb souffre de trouble de la personnalité multiple. Ces trois personnages se retrouvent enfermés dans un hôpital psychiatrique. Le docteur Ellie Staple tente de soigner leurs troubles respectifs qu’elle considère comme des délires.

Un casting complémentaire

Bien connu pour ses rôles de « méchant » dans bon nombre de ses films, Samuel L. Jackson remplit une nouvelle fois son contrat dans Glass. Lié au personnage de Bruce Willis par « Incassable », c’est avec James McAvoy alias Kevin Wendell Crumb qu’il forme un binôme dans Glass. Le cadre de l’asile colle parfaitement avec le personnage, considéré comme fou, bien que doté d’une intelligence hors normes.

Samuel L Jackson Sneer GIF by Glass - Find & Share on GIPHY

Un incroyable James McAvoy. Kevin Wendell Crumb à la base, submergé par ses différentes personnalités que sont Patricia, Hedwig ou encore « la bête ». James McAvoy interprète ses personnages d’une manière effrayante. Ce jeune homme malade, atteint d’un trouble dissociatif de l’identité, peut passer en quelques secondes d’une jeune femme à un enfant, en passant par un homme hyperactif.

Un film spectaculaire, qui mérite d’être vu. Après Incassable et Split, Night Shyamalan casse une nouvelle fois les codes des films de science-fiction.

À lire aussi :

About author

Rédacteur Web
Related posts
À la uneActualitéBuzzSanté

Le leader d'IAM Akhenaton penche vers le complotisme au sujet du coronavirus

À la uneActualitéCinéma

Quels sont les 10 acteurs les mieux payés en 2020 ?

À la uneActualitéSéries Tv

Netflix dévoile le trailer de la dernière saison de Trinkets

À la uneActualitéSanté

Coronavirus : Une médecin risque la radiation pour avoir diffusé sur Facebook de faux certificats contre-indiquant le port du masque

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux