ActualitéHigh Tech

On a testé pour vous … l’expérience « Hôtel Dracula » en VR (Galeries Montparnasse)

C’est aujourd’hui qu’ouvrait à Paris l’expérience en réalité virtuelle Hôtel Dracula. Située aux Galeries Montparnasse, on l’a testé pour vous.

Quitte à avoir un temps digne d’Halloween, autant tester une attraction et se faire peur. C’est aujourd’hui 19 juin qu’est donné à Paris aux Galeries Montparnasse le coup d’envoi de Hôtel Dracula. Expérience en VR, elle vous emmène sur les traces du plus célèbre vampire des Carpathes.

Pour l’occasion, on a embarqué avec nous la créatrice de contenu Ophenya pour une expérience délicieusement flippante.

Une expérience totalement immersive pour l’Hôtel Dracula

Nous voilà donc prêt à embarquer avec Ophenya pour un voyage d’une petite trentaine de minutes max en « terres maudites ». Avant de se lancer, on est répartis sur 3 aires possibles de Métavers (dans un espace atypique de 600 m2).

Puis une fois arrivés sur note aire, quelques instructions : une fois le casque sur notre tête, on avance et jamais on ne recule. Si on est bloqués, on s’arrête et on fait appel à un hôte ou une hôtesse présentes en permanence à nos côtés. Le voyage peut ainsi commencer !

On se croise sans jamais se percuter. Mais on progresse, parfois des membres de son équipe avancent plus vite que nous. On se retrouve toujours et quelque part, ça nous rassure. La VR nous fait vite perdre le sens « de la réalité » c’est un paradoxe. Si l’espace de jeu est finalement « petit » par rapport au périple que l’on vit, on ne se rend plus compte de l’endroit où l’on est dans l’espace de jeu. Retrouver son ou ses partenaires est donc assez rassurant. On s’appelle puis on se tend la main comme pour mieux se connecter au « réel ».

Mais l’aventure progresse : sur un bateau d’abord, puis dans les nombreux lieux, intérieurs comme extérieurs où les créatures du bestiaires de Dracula peuvent opérer. Nous mêmes une fois projetés dans le jeu, entrons dans la peau de nos avatars terrifiants. Dans notre cas, la jolie Ophenya se transforme en une créature démoniaque du plus bel effet.

Si parfois certains décors sont un peu moins aboutis que d’autres, l’ensemble de cet Hôtel Dracula est totalement réussi. La peur se matérialise sur les mêmes ressorts que le « train fantôme », sur des « jump-scares » survenant ici et là. Et c’est ainsi que, ayant perdu le contact avec Ophenya, on l’entend à quelques mètres (qu’on pense être des centaines de mètres) crier face une présence dans un couloir peu éclairé.

Ca marche et ce jusqu’au bout. Sans temps morts ni mauvaises surprises, l’expérience suit son chemin jusqu’à son terme. Des moments où le décor est plus en mouvement (comme lorsqu’on bouge sur un long torrent) peuvent désarçonner les plus résistants jusque là. Vous l’aurez compris, il y en a pour tout le monde.

« Ca fait vraiment peur ? »

Une fois l’expérience achevée, et nos esprits retrouvés, on tombe sur un petit garçon de 9 ans qui nous demande si ça fait vraiment peur. Et c’est vrai que si l’ensemble est toujours sympathique et « fun », certains effets peuvent impressionner. Surtout qu’à la différence d’un train fantôme ou de la Maison Hantée de Disney, on perd totalement pied avec le réel. Même un courageux petit garçon comme celui que l’on a vu pourrait avoir une petite frayeur. Mais vous ne regretterez pas de venir y passer un moment tant l’expérience est vraiment divertissante.

Petit bonus : tout a été pensé pour que une fois votre passage achevé, vous puissiez immortaliser l’instant avec des photos parfaitement instagrammables dans des décors angoissants à souhait !!

INFOS ET RÉSERVATIONS : hoteldraculaexperience.com
DATES : à partir du 19 juin 2024
TARIFS : Plein tarif : 19 € en semaine, 21 € le week-end · Tarif réduit : 16 € en semaine, 18 € le week-end
Tarif groupe +4 : 17 € en semaine, 19 € le week-end
ADRESSE : Galeries Montparnasse – 22 rue du Départ, 75015 Paris
STATIONS DE MÉTRO : Montparnasse-Bienvenüe (lignes 4, 6, 12 et 13)
HORAIRES : ouvert tous les jours de 14h à 20h (21h le vendredi et le samedi)
ÂGE REQUIS : 10 ans minimum

Hôtel Dracula

Toujours en mouvement et vivante comme jamais (à la différence des gentilles créatures croisées durant notre « périple »), Ophenya est venue en toute amitié participer Hôtel Dracula avec nous. Si elle a 1000 projets en tête, le dernier en date est le lancement de sa marque de burgers baptisée « B(hug)er » dont on vous parlait il y a peu.
D’autres projets devraient arriver d’ici peu, on ne manquera pas de s’en faire l’écho. Mais si l’on a dû durant 30 minutes affronter nos peurs enfantines (celles liées aux monstres ou à l’obscurité), Ophenya ne manque elle jamais de courage et le montre en permanence dans ses combats sur les réseaux sociaux, comme ne jamais se laisser abattre par celles et ceux qui seraient tenter de le faire. Partager cette expérience avec elle était donc des plus normales !

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéSorties

3 fêtes à ne pas rater avant la fin de l'été

ActualitéSanté

Faut-il se mouiller la nuque avant de se baigner ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … qui était Olympe de Gouges

ActualitéInternational

C'est quoi exactement le “Secret Service” ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux