À la uneActualitéFranceSociété

On sait à quoi va ressembler le nouveau RER

Commandé par SNCF Mobilités en janvier 2017 pour le compte d’Île-de-France Mobilités, le RER nouvelle génération sera livré à partir de 2021.

Ce nouveau train, au design intérieur et extérieur plus futuriste, va permettre aux lignes D et E  et offrir un d’améliorer la “régularité” et “confort moderne” aux 1,23 million de voyageurs qui l’emprunteront au quotidien. L’Ile-de-France Mobilités prévoit un déploiement de 255 rames. Ce train conçu par Alstom offrira près 1.860 places, dont 606 places assises.

Plus fluide et plus confort

Valérie Pécresse, la présidente de la Région et présidente d’Île-de-France Mobilités l’a clairement annoncé. “Le premier levier pour améliorer la régularité de nos lignes est d’avoir un matériel performant et fiable. C’est pourquoi j’ai lancé dès mon arrivée un programme ambitieux d’acquisition et de rénovation de matériel roulant. J’ai également tenu à ce qu’une attention forte soit exercée sur le confort dans nos trains qui doit répondre aux attentes des Franciliens en améliorant le service offert avec par exemple une vraie climatisation, des prises USB, un éclairage agréable et des systèmes de vidéoprotection totale”,

Soulagement pour le RER A

Le RER nouvelle génération  vient compléter les autres matériels modernes en cours de déploiement comme le Régio2N (lignes R, D et N), ou le Francilien (Lignes H, J, K, L et P). Les trains des lignes B, C et U sont quant à eux, rénovés ou en cours de rénovation. Sur la ligne A, la ligne est maintenant entièrement équipée de trains à deux étages dont les plus anciens vont être rénovés.

Les effets positifs de cette commande devraient se ressentir aussi sur le reste du réseau puisque le RER E prolongé en 2022 jusqu’à Nanterre, puis en 2024 jusqu’à Mantes-la-Jolie, va permettre de soulager l’exploitation du RER A.

Des rames sous surveillance

L’intérieur est également amélioré, avec 72 prises USB disséminées le long des voitures, qui permettront par exemple aux voyageurs de recharger leur smartphone. IL faudra néanmoins savoir si les problèmes de civisme récurrents dans les transports franciliens ne viendront pas gâcher ces nouveautés et détériorer les rames, et si les futurs RER seront assez résistants pour une utilisation intensive. Toutefois, sur le chapitre de la sécurité, les choses n’ont pas été négligées: Valérie Pécresse évoque une “vidéoprotection totale”, grâce à la bagatelle de 56 caméras de surveillance, soit une tous les 2 mètres 30 environ.

Related posts
À la uneFootSport

Kevin Volland, un attaquant polyvalent et efficace

ActualitéHommesSport

Handball : France-Autriche, un contrat parfaitement rempli pour les Bleus

À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux