À la uneActualitéFranceSanté

Gestion du Covid-19 : Ouverture d’une enquête parlementaire

Le mardi 16 juin, une commission d’enquête parlementaire au sujet de la gestion de la crise a débuté. Jérôme Salomon, Directeur général de la santé a été le premier a être entendu.

Tirer des leçons” de la crise sanitaire :

Le mardi 17 juin a débuté une commission d’enquête à l’Assemblée Nationale afin de tirer des enseignements concernant la crise sanitaire qu’a traversé le pays pendant de nombreuses semaines.

En effet, tandis qu’une crise à la fois économique et sociale s’amorce en France, l’Etat tente d’analyser sa propre gestion de la crise sanitaire. Le déconfinement n’a pas été synonyme d’une évaporation des craintes liées à l’épidémie. Différents scénarios concernant les semaines et mois à venir ont été préconisés. D’autant plus que la Chine, face à l’apparition de nouveaux cas de Coronavirus et n’a pas hésité à adopter d’importantes mesures. L’objectif est donc d’être préparé à toute éventualité. Il importe que “ça ne se reproduise pas“.

A lire aussi : Coronavirus : peut-il revenir dans les mois ou l’année à venir ?

Jérôme Salomon se défend au sujet de la pénurie de masques.

Composée de 32 députés, la commission d’enquête parlementaire a débuté avec l’audition de Jérôme Salomon, interrogé sur différentes thématiques et surtout au sujet de la pénurie de masques. Pour sa défense, ce dernier n’a pas hésité à employer une réplique de Voltaire. “Avant de savoir on ne sait pas“.

Ces propos viennent souligner le manque de préparation de la France avant que la crise sanitaire ne se déclare. En effet, l’Etat ne bénéficiait pas d’un stock de masques suffisant pour faire face à l’épidémie de Covid-19. L’ouverture d’une enquête apparait donc comme l’opportunité d’obtenir des réponses claires et d’éviter les erreurs du passé. Car l’épidémie est “loin d’être terminée“. Pourtant, les réponses délivrées par Jérôme Salomon ont été jugées imprécises pour beaucoup de députés. Si la crise sanitaire semble actuellement contrôlée en France, il apparaît nécessaire de se préparer à une éventuelle seconde vague.

Les auditions se poursuivent :

Ce jeudi, c’est au tour de Jean-François Delfraissy, Professeur et Président du Conseil scientifique et de Benoit Vallet d’intervenir. D’anciens Directeurs généraux de la santé, des scientifiques tel que le professeur Didier Raoult ou encore l’ancienne minsitre de la Santé, Agnès Buzyn seront également entendus dans les jours et semaines qui suivent.  


About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

5 séries à voir ou revoir si vous aimez Agatha Christie

À la uneFranceMode

5 dates clés dans la carrière de Thierry Mugler

À la uneActualitéInternational

Comprendre la situation en Ukraine en 5 minutes

À la uneSéries Tv

How I met your father sur Disney+ le 9 mars

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux