Santé

Coronavirus: peut-il revenir dans les mois ou l’année à venir ?

Placée en confinement depuis mardi 17 mars à midi, la France tente de contenir l’épidémie de coronavirus. Au 25 mars 2020 le ministère de la santé annonçait plus de 22 000 personnes contaminées et 1100 morts. Peut-on gagner contre le virus ? Peut-il revenir dans les mois à venir ou encore l’année prochaine ?

Un possible retour du coronavirus

Le covid-19 peut-il disparaître définitivement ? Une question qui se pose alors qu’il a envahi le monde entier. Une équipe de dix épidémiologistes a présenté la semaine dernière une étude afin de répondre aux questions.
Réalisée sur le modèle de la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, elle démontre les trajectoires potentielles du virus et son impact en France. Elle montre également la possible résurgence de l’épidémie dans quelques mois ou même l’année prochaine si il n’y a aucun vaccin d’ici là.

Que pourrait-il se passer ?

Dans le scénario catastrophe, le coronavirus pourrait faire 300 000 à 500 000 morts en l’absence de mesures. Concernant les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, un pic de mortalité aurait lieu au bout de 3 mois (81% de la population contaminée). “Au global, dans une épidémie non mitigée, nous prédisons approximativement 510.000 morts en Grande-Bretagne et 2,2 millions aux États-Unis”, explique l’équipe de Neil Ferguson – épidémiologiste à l’Imperial College de Londres – au Huffington Post.

Attention à l’interprétation

“Ces chiffres ne sont pas certains, mais il est clair que cela donne une tendance” explique Jean-Stéphane Dhersin, mathématicien spécialiste en modélisations des épidémies à Paris 13 au Huffington Post. Il met ainsi en garde contre l’interprétation trop rapide de ce scénario pessimiste. Ce dernier concerne une série de données précises (taux de propagation et de mortalité défini, nombre de patients asymptomatiques).

Une solution contre le coronavirus : le vaccin

“La seule façon définitive d’en finir avec une épidémie, serait que suffisamment de personnes soient immunisées” ajoute Jean-Stéphane Dhersin. Pour cela, une solution : l’immunisation de tous.
L’institut Pasteur a justement réussi à isoler une souche du coronavirus. Il espère trouver un vaccin pour la fin de l’été 2021. Cependant les auteurs de l’étude ajoutent une information complémentaire “Pour empêcher un rebond de la transmission, les mesures doivent être maintenues jusqu’à ce qu’un large stock de vaccins soit disponible pour immuniser la population, ce qui pourrait prendre 18 mois ou plus” concluent-ils au Huffington Post.

About author

Passionnée de musique et de culture, j'écoute de tout et j'ai des goûts très éclectiques.
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Un projet de loi devrait prolonger le pass sanitaire au-delà du 15 novembre

À la uneActualitéFranceSanté

La contraception gratuite pour toutes les femmes jusqu'à 25 ans

Santé

L’innovation technologique en médecine: 9 astuces pour augmenter ses revenus

À la uneBrèvesEconomieSanté

Le Medef souhaite l'arrêt du pass sanitaire à l'entrée des centres commerciaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux