À la uneActualitéCôte d’AzurFranceInternationalSociété

Pâques : le “silence complice” du génocide chrétien

À l’heure où le Christ ressuscite, c’est la communauté catholique qui s’endeuille après un discours alertant du Pape François sur le génocide des chrétiens d’Orient en cours.

La religion de 2,4 milliards de fidèles en danger

A Jésus victorieux, demandons d’alléger les souffrances de tant de nos frères persécutés à cause de son nom, comme aussi de tous ceux qui pâtissent injustement des conséquences des conflits et des violences actuelles. Il y en a tant! François Ier

Après l’empire romain Dioclétien, les ultra-laïques communistes et la dictature nord-coréenne depuis 1953, ce sont les extrémistes islamiques qui menacent la religion la plus pratiquée au monde. On estime entre 100 et 150 millions le nombre de chrétiens qui subissent des atteintes à leur religion dans les termes de l’article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Enlèvement de 100 chrétiens dans un village syrien, martyr subi par 21 coptes en Lybie, ou dernier en date, les 148 étudiants kényans : des événements ponctuels pour un massacre continu. Alors où son passé les défenseurs des droits de l’Homme ou ceux qui assuraient post-seconde guerre mondiale qu’aucun génocide n’aurait plus lieu?

3000 chrétiens meurent chaque année à cause de leur foi.

Le Pape François Ier, dimanche 5 avril, place St-Pierre, lors de la traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi". Photo par © Alessandro Bianchi / Reuters

Le Pape François Ier, dimanche 5 avril, place St-Pierre, lors de la traditionnelle bénédiction “Urbi et Orbi”. Photo par © Alessandro Bianchi / Reuters

Les chrétiens restent la minorité religieuse la plus persécutée, en partie à cause de leur large dispersion géographique et de leur nombre relativement élevé François Ier

Entre 2013 et 2014, le nombre de chrétiens assassinés à travers le monde a doublé, passant de 2 123 à 4 344 meurtres. Les chrétiens sont loin d’être les seuls discriminés, mais ils s’avèrent les plus touchés : 110 pays sur les 198 étudiés par le Pew Research Center bafouent la liberté de ses minorités chrétiennes de prier et même celle de croire, comme en Somalie, en Irak, où le fanatisme religieux fait des dégâts considérables. Pour le pontife suprême, cette expansion djihadiste est aussi due à l’absence de prise de position claires des grandes figures de la communauté musulmane : “L’Islam doit bannir des mosquées ceux qui prêchent le terrorisme. Trop souvent, derrière les condamnations du terrorisme par le monde musulman, résonne l’écho d’une compréhension. L’Islam doit sortir de l’ambiguïté”. Dénonciation à laquelle il ajoute “Qui a à coeur le sort de sa propre religion ne peut demeurer indifférent.”

1062 lieux de cultes chrétiens visés en 2014

Que cesse le fracas des armes et que se rétablisse la bonne cohabitation entre les différents groupes qui composent ces pays bien-aimés. François Ier

Puisque le chaos et la destruction semblent permis, en utilisant la religion musulmane comme prétexte, la folie coloniale n’a rien à voir ni à envier aux heures les plus sombres du XXème siècle. Ce génocide des chrétiens d’Orient en cours, comme tous les génocides de l’histoire, se déroule dans la passivité et la lâcheté de la communauté internationale. Ce sera ce “silence complice” qui sera responsable des malheurs d’une guerre dont la persécution des minorités n’est qu’un détail…

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéCultureMusique

Tu te souviens … des Backstreet Boys qui vont faire leur retour en octobre ?

À la uneCulturePop & GeekSorties

Japan Expo : tout savoir sur l’édition 2022

À la uneFranceSanté

Covid-19 : qui peut avoir accès à la 4ème dose de vaccin ?

À la uneInternational

Etats-Unis : la Cour suprême annule le droit à l’avortement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux