À la uneJeux Olympiques Paris 2024Sport

Paris 2024 : Des festivités qui dureront 4 mois 

Paris va accueillir en 2024 les jeux olympiques et paralympiques. L’heure sera à la fête pour cet événement qui a demandé beaucoup de temps de préparation. 

Paris 2024 du rêve à la réalité. La ville de Paris va accueillir les jeux olympiques et paralympiques qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 pour les premiers. Quant aux seconds ils se dérouleront du 28 août au 8 septembre 2024. C’est en 2015 que la ville de Paris présente sa candidature pour accueillir les jeux olympiques et paralympiques d’été 2024. En 2017 ça devient officielle, la ville de Paris devient la vielle d’accueil des J.O 2024. Alors qu’elle était en compétition avec la ville de Los Angeles qui elle les organisera en 2028. La dernière fois que la capitale française avait reçu l’événement c’était en 1924. C’est 100 après que la Ville de Paris accueil à nouveau l’événement international après l’échec des candidatures de 1992, 2008 et de 2012.

Des fanzones à Paris 

« Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, ce seront 4 mois de célébration, pour un été qui verra les villes de France vibrer au rythme des Jeux »

– Comité d’Organisation des Jeux Olympiques sur leur site Paris2024

Ils ont fait la promesse des « 4 mois de célébration ». Ce lundi 24 juillet, Anne Hidalgo a dévoilé sur Twitter la liste des sites des festivités de la Ville de Paris. Ils sont au nombre de 25 et seront « drapés des couleurs olympiques ». Ce seront des espaces gratuits où pourront se réunir les fans des jeux olympiques et paralympiques. L’Hôtel de Ville aura sa fanzone sur le parvis. Elle ouvrira ses portes le 14 juillet 2024 date où la flamme olympique arrivera à Paris. Deux lieux seront très importants à Paris, le Trocadéro qui est le site des festivités Paris 2024. La place accueillera le « Parc des champions » et seront attendu chaque soir 15 000 personnes à partir de 17H. Brice Guyart, membre du COJO, a expliqué qu’ « il s’agit de rassembler tous les athlètes médaillés sur un même lieu ». Le Parc de la Villette sera le site des festivités du comité national olympique et sportif français. Ce dernier accueillera notamment « les médaillés français, leurs familles et le public » a expliqué David Lappartient. 

La Torche des jeux de Paris 2024

Ce mardi 25 juillet à 1 an et 1 jour de l’ouverture des jeux olympiques et paralympiques de 2024, l’organisation a dévoilé une vidéo de la torche des jeux de Paris 2024. D’après l’organisation sur leur compte twitter « elle portera la Flamme Olympique puis la Flamme Paralympique à travers la France ». La torche a été fabriquée en France par Arcelor Mittal et elle est faite en acier. Pour rappel la flamme olympique doit arriver le 8 mai 2024 à Marseille et fera un parcours en France métropolitaine et également dans les outre-mer. Ils seront 10 000 personnes à porter la flamme olympique. Quatre capitaines ont été désignés il s’agit de Laure et Florent Manaudou, champions de natation, accompagnés de Dimitri Pavadé, champion de saut en longueur et de Mona Francis championne de France de para triathlon. Avec eux quatre ambassadeurs pour accompagner le relais. Le comédien Jamel Debouzze, la miss France 2013 Marine Lorphelin, le chef Thierry Marx ainsi que l’astronaute Thomas Pesquet.

La polémique entre Paris et Marseille

En plus de la polémique autour du slogan en anglais de la candidature de la Ville de Paris pour les jeux olympiques et paralympiques de 2024, une autre a été au rendez-vous. Alors que Paris et Marseille se mènent une guerre autour de la ligue 1 de football, cette polémique est survenue après une inquiétude de certains élus marseillais à l’affiche de « Paris 2024 » sur le Stade Vélodrome à l’occasion des J.O. L’adjointe au maire de Marseille, Samia Ghali, avait déclaré le 12 juillet dernier « Il n’était pas question de mettre Paris 2024 sur un stade Vélodrome qui est l’héritage des Marseillais, et ça on n’y touche pas, c’est comme une pierre précieuse, on n’a pas besoin de la polir. Le stade Vélodrome brille déjà tout seul, pas besoin de lui rajouter des choses en plus ».

Le comité d’organisation des jeux olympiques (COJO) avait donné un point final à cette polémique. Il avait affirmé que « Il sera tout à fait possible de ne pas mettre ‘Paris 2024’ sur la casquette extérieure du Vélodrome tout en mettant le stade aux couleurs du look des Jeux ». On pensait alors que la polémique avait pris fin. Mais la maire de Paris, Anne Hidalgo, a lancé une petite pique aux élus de la cité phocéenne. Lors d’une conférence de presse ce lundi 24 juillet elle a répondu : « Si Paris n’avait pas été la ville hôte des Jeux, si au lieu de se retrouver autour de Paris 2024 et je dis bien Paris 2024 qui porte les Jeux olympiques et paralympiques, si ça avait été Marseille 2024 et bien j’aurais adoré écrire ‘Marseille 2024’ au cœur du Parc des Princes ».

A LIRE AUSSI : C’est quoi le “phénomène Barbenheimer” ?
About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

À la uneFranceSociété

Qui est Oreillette, l'égérie du Salon International de l'Agriculture 2024 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux