À la uneActualitéEquitationSortiesSport

Le Paris Eiffel jumping, le 4, 5 et 6 juillet 2014

Pour cette fin de semaine s’ouvre la première édition du Paris Eiffel jumping. Lors de cette compétition équestre de saut d’obstacle d’envergure internationale, sous la Tour Eiffel et au Champ de Mars, des compétiteurs du monde entier viennent s’affronter pour le titre prestigieux.

La nouvelle maire de Paris est « fière » d’accompagner la première édition

Anne Hidalgo, maire de Paris depuis seulement quatre mois, s’est exprimée au sujet de ce cet événement comme « l’un des rendez-vous les plus marquants de l’été pour les habitants de la Capitale et ses visiteurs ». Juan Carlos Capelli, vice président de Longines, qui est la marque soutenant principalement la compétition avec Gucci, affirme être impatient de voir les « les meilleurs cavaliers du monde » dans une épreuve qui se déroule dans « l’un des lieux les plus emblématiques de la capitale française : le Champs de Mars. ». De plus le Paris Eiffel Jumping à pour présidente Virginie Coupérie-Effeil, qui n’est autre que la petite fille de l’architecte de la Tour Eiffel : Gustave Eiffel. À travers son discours, elle affirme que cette compétition mêlera jusqu’à dimanche deux passions, celle que les visiteurs ont pour la Ville Lumière avec la passion de l’équitation. Enfin, Rachida Dati, maire du septième arrondissement ou se déroule la compétition, qui a pourtant une couleur différente de celle d’Anne Hidalgo, s’accorde avec le maire de Paris en disant que « Cet événement ne pouvait espérer un aussi bel écrin que celui du Champs de Mars illuminé par la Tour Eiffel. ». L’ensemble de ces personnalités est d’accord : c’est un événement à ne pas manquer pour les Parisiens, les visiteurs et les amoureux de la capitale.

Alain Ducasse s'exprime sous l'oeil de Juan-Carlos Capelli, Virginie Coupérie-Eiffel, Jan Tops et Guillaume Canet lors de la présentation de la 1re édition du Paris Eiffel Jumping, le 8 avril 2014 à l'Hôtel de Ville de Paris.

Alain Ducasse s’exprime sous l’oeil de Juan-Carlos Capelli, Virginie Coupérie-Eiffel, Jan Tops et Guillaume Canet lors de la présentation de la 1re édition du Paris Eiffel Jumping, le 8 avril 2014 à l’Hôtel de Ville de Paris.

De nombreuses activités pour les visiteurs

En plus de pouvoir admirer ces dadas dispendieux, les visiteurs peuvent profiter de rencontres d’exception autour de l’art et de la gastronomie. Pour l’occasion, deux grands noms de la gastronomie française cuisinent pour nous ces trois jours : Alain Ducasse et Frédéric Vardon, deux chefs étoilé, travaillant respectivement dans les établissements renommés Parisiens : Le Louis XV et le Zinc, et dans d’autres grands établissements tel le 39V ou l’école de cuisine Ducasse. De plus un « village » est ouvert gratuitement à tous, proposant différentes animations. Il a pour but de présenter au public l’ensemble de l’industrie équestre et mettre en valeur, dans ce contexte de crise, l’excellence du savoir-faire français. Dans un horizon totalement différent, Robert Combas, l’artiste à la renommée internationale sera lui aussi présent, pour ses tableaux aux couleurs vives et à l’originalité reconnue, qui voient toujours apparaître dans leur composition un cheval, comme pour l’affiche qu’il a réalisé pour le Longines Global Champions Tour Paris Eiffel jumping présenté par Gucci.

Cet événement qui est aujourd’hui inédit au niveau de la Capitale pourra, on l’espère, devenir dans les prochaines années un événement incontournable de la vie parisienne. Cet événement ouvert à tous les genres de publics promet d’être une belle expérience.

Related posts
À la uneActualitéEmissions

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

À la uneActualitéInternationalSanté

Un Téléthon pour le climat récolte plus de 2 millions d'euros

À la uneActualitéFootSport

PSG-Real : un choc mais aussi une cascade de blessures

À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux