Étudiant

Paris School of Business dévoile ses ambitions pour 2025

Paris School of Business ambitions 2025

Mercredi 27 octobre, Philippe JAMET, CEO de Paris School of Business, et Vanessa Diriart, présidente du groupe Galileo Global Education, ont présenté les ambitions stratégiques de l’école privée pour les cinq années à venir.

Fondée en 1974, Paris School of Business (PSB) continue d’évoluer avec son temps. Aujourd’hui, l’école de management et de commerce parisienne compte plus de 4.000 étudiants, dont 1.900 en alternance, et cherche encore à s’imposer davantage dans le secteur de l’enseignement supérieur. Pour ce faire, l’école mise sur différentes actions : l’arrivée de campus hybrides, le développement de nouveaux partenariats en France et à l’international, ainsi que l’accroissement de sa visibilité par le biais du groupe Galileo Global Education (dont elle est membre).

PSB, une école “augmentée” aux compétences hybrides

L’établissement supérieur, situé dans le 13ème arrondissement de Paris, cherche désormais à se positionner comme une école “amplifiée / augmentée“. L’objectif ? Faire collaborer les étudiants des différentes écoles du groupe Galileo à travers divers événements (workshops, séminaires…), afin qu’ils puissent acquérir de véritables compétences hybrides.

De ce fait, Paris School of Business posera ses valises au sein du campus Claude Bernard à la rentrée 2024. Ce lieu de 20.000 m², localisé en plein cœur du quartier étudiant historique, sera destiné aux élèves de premier cycle de PSB mais également aux élèves d’autres écoles du groupe.

Ce campus est l’incarnation même de la stratégie de Galileo.

Vanessa Diriart, présidente du groupe Galileo Global Education

En effet, ce dernier disposera de lieux communs pour favoriser l’hybridation et offrir une expérience unique. Sa localisation a pour but d’avoir une forte connotation à l’international.

Des partenariats aux quatre coins du globe

Ce n’est pas tout puisque PSB compte également sur le développement de partenariats académiques. Que ce soit à l’échelle nationale ou internationale, leur souhait est de mettre en place des parcours hybrides, de nouveau avec des écoles membres du groupe Galileo.

À l’heure actuelle, le groupe dispose déjà de 151 partenaires éparpillés dans plus d’une dizaine de pays. 57 d’entre eux font partie du célèbre classement de Shanghaï.

Soutenue par Galileo Global Education

Si PSB peut se permettre d’avoir des projets aussi ambitieux, c’est notamment grâce au fait qu’elle fait partie du groupe leader de l’enseignement supérieur privé en France : Galileo Global Education.

Paris School of Business est notre plus grande école de commerce.

Vanessa Diriart, présidente du groupe Galileo Global Education

Ce dernier comptabilise environ 160.000 étudiants partout en Europe et 110.000 en France. Une véritable force pour PSB qui accueille “25% d’étudiants internationaux” chaque année. De plus, Galileo n’hésite pas à investir et à fournir les ressources nécessaires pour accompagner leurs écoles dans leurs transformations pédagogiques. Nous avons pu le voir en mars dernier, au lendemain de l’annonce du premier confinement. Les moyens numériques déployés par le groupe pour continuer à pouvoir donner cours à distance aux étudiants ont été mis en place très rapidement.

À propos de Paris School of Business :

Paris School of Business, établissement d’enseignement supérieur privé, est une école de commerce et de management internationale parisienne. Située dans le 13e arrondissement de de la capitale, cette école post-bac délivre le grade de master avec son Programme Grande Ecole (PGE) en 5 ans et un bachelor avec son Programme Bachelor en 3 ans.

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneÉtudiant

18.5/20 au bac et pas de mention, c’est possible ?

ActualitéÉtudiantFranceVie Étudiante

Où étudier à Paris cet été ?

Étudiant

3A, l’école de management qui vous forme aux métiers qui ont du sens

ActualitéÉtudiantVoyages

Top 5 des astuces pour étudier à l’étranger

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux