ActualitéSociété

“Peine de mort : les 10 pires méthodes d’exécution de l’Histoire

La peine de mort a été expérimentée dans toutes les civilisations humaines. De la Grèce Antique, au Moyen-Âge jusqu’à notre époque, la peine de mort est encore présente dans quelques pays. Si les méthodes pour appliquer la peine capitale ont changé, certaines de l’époque étaient barbares…

Aujourd’hui dans le monde, 53 pays pratiquent encore la peine de mort. Le mercredi 13 mars, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a décidé de reprendre les exécutions capitales, notamment contre les militaires coupables de trahison et les auteurs de « banditisme urbain entraînant mort d’homme ». Cependant, les méthodes d’exécution ne sont plus les même qu’à l’époque de nos ancêtres qui n’hésitaient pas à utiliser des processus cruels, en voici dix d’entre eux.

1-Le scaphisme 

Cette méthode perse consiste à immobiliser la victime, la nourrir pour lui provoquer diarrhées et vomissements, et lui enduire le corps d’un mélange de miel et de lait. L’objectif est que les excréments et le sucre attirent les insectes afin que la personne souffre de morsures et de blessures graves conduisant à un choc septique.

2-L’aigle de sang, une peine de mort redoutable

La pratique consiste à ouvrir la peau du dos de la victime, à lui casser les côtes et à retirer ses poumons. Les côtes cassées et les poumons exposés émulent la figure d’un aigle.

3-L’emmurement, la peine de mort la plus lente

Cette horrible méthode consiste a enfermer le condamné dans un espace qui était ensuite recouvert d’un mur. Il n’y avait aucun échappatoire possible.

4-Le pendule 

Le système se compose d’une lame tranchante qui se balance sur le condamné, qui est attaché à une planche. Le pendule descend progressivement jusqu’à ce qu’il coupe le corps de la victime.

5-Le taureau d’airin

Utilisé dans l’Antiquité, par le tyran Phalaris, le taureau d’Airain se présentait, comme une sculpture de taureau en métal. Creux, l’instrument disposait d’une trappe, située au niveau du dos du taureau, qui permettait d’y faire entrer, des personnes. Son but était de faire mourir des condamnés à mort et des opposants politiques de la façon la plus brutale possible. Après avoir placé la victime dans le taureau d’Airain, le bourreau allumait un feu sous la sculpture. Rapidement, la température à l’intérieur devenait insupportable, et la victime brûlait lentement.

6-L’écartèlement

Cette méthode médiévale consiste à attacher chacun des membres de la victime à quatre chevaux. Une fois l’ordre donné, les chevaux tirent dans des directions différentes en arrachant chacun des membres de la personne exécutée.

7-L’empalement

Célèbre pour avoir été la torture préférée du prince Vlad III, l’empalement était une méthode atroce qui impliquait de placer une personne assise sur l’extrémité d’un pieu pointu. La gravité agissait lentement et empalant la victime jusqu’à ce que la mort s’ensuive.

L’empalement, utilisé au Moyen-Âge.

Cette forme de supplice était extrêmement cruelle et infligeait une souffrance insupportable jusqu’à la toute fin.

8-Le sciage

La mort par sciage était une peine de mort des plus redoutées pendant le Moyen-Âge. La personne condamnée était suspendue par les pieds. Les bourreaux venaient ensuite scier très lentement la victime.

La méthode du sciage, utilisée au Moyen-Âge. La victime était pendue par les pieds et ensuite coupée en deux.

9-Le mariage républicain 

Cette méthode est très populaire pendant le « règne de la Terreur » en France. C’est Jean-Baptiste Carrier qui l’invente. Il s’agissait de ligoter dos à dos deux personnes de sexe opposé, de les exposer pendant une heure au public, puis de les jeter dans la rivière pour les noyer.

10-L’étirement vertical 

Conçue aux États-Unis au XXe siècle, la poussée verticale d’Upright Jerker est une procédure similaire à la pendaison, mais inversée et encore plus douloureuse. Ici, la personne est élevée et secouée par un mécanisme de poids et de poulies qui entraîne la mort.

À lire aussi : 10 détails qu’il ne fallait pas louper sur l’affiche des JO 2024

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

ActualitéSéries Tv

On débriefe pour vous... Ripley, entre ombre et lumière (Netflix)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux