À la uneActualitéFranceSanté

Pénurie de masques : Jérôme Salomon pointé du doigt par le Sénat

Jérôme Salomon tenu responsable pour la pénurie de masques par la commission d'enquête du Sénat sur la Covid-19

Jérôme Salomon tenu “responsable” de la pénurie de masques par la commission d’enquête du Sénat sur le covid-19

Selon un rapport rendu public jeudi, la commission d’enquête du Sénat sur la crise du Covid-19 pointe la responsabilité de Jérôme Salomon, n°2 du ministère de la Santé, dans la pénurie de masques dont a souffert la France au début de l’épidémie. “Alors qu’il s’établissait à 754 millions d’unités fin 2017, le stock stratégique de masques chirurgicaux n’en contenait plus que 100 millions fin 2019” indique les sénateurs.

La commission d’enquête du Sénat impute “directement cette pénurie à la décision, prise en 2018 par le directeur général de la santé de ne pas renouveler le stock de masques chirurgicaux” même si “elle est également la conséquence de choix antérieurs, tout au long des années 2010”.

Une sonnette d’alarme tirée en 2018

En août 2018, l’infectiologue Jean-Paul Stahl avait remis un rapport à Santé publique France (SPF). Ce dernier préconisait des “contre-mesures médicales” à déployer en cas de pandémie. Il recommande ainsi que la France achète un milliard de masques, si 30% de la population venait à être contaminée. Soit 50 masques par foyer comprenant une personne atteinte.

En octobre 2018, le Pr Salomon est informé par François Bourdillon, alors patron de l’agence sanitaire Santé publique France, que “613 millions de masques chirurgicaux sans date de péremption […] sont non conformes et ne peuvent en conséquence être utilisés“. Le rapport du Sénat indique aussi que “il (Jérôme Salomon N.D.L.R) lui est indiqué que le stock se compose désormais de 99 millions de masques chirurgicaux, dont 63 millions périment fin 2019″.

Dans un mail révélé par Le Monde, F.Bourdillon écrit en septembre 2018 “Il est important qu’une doctrine soit rapidement établie par vos services pour que les éventuelles acquisitions de produits de santé soient mises en œuvre, afin de disposer d’un stock avant le deuxième trimestre 2019”

Jérôme Salomon étouffe l’affaire

Comme l’indique le journal Le Monde, la commission d’enquête s’est procurée un échange de mails entre Jérôme Salomon et SPF. Le directeur général de la Santé aurait cherché à empêcher la publication du rapport d’expertise de Jean-Paul Stahl.

“L’analyse de courriels échangés entre la direction générale de la santé et Santé publique France atteste d’une pression directe de M. Salomon sur l’agence afin qu’elle modifie la formulation des recommandations de ce rapport” pour “faire disparaître la référence à la taille du stock” assure la commission d’enquête. Ainsi, Jérôme Salomon aurait cherché à effacer le décalage entre les préconisations de Jean-Paul Stahl et son choix de commander seulement 100 millions de masques.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Les années coup de cœur : découvrez les premières images du reboot

Santé

Que faire si vous vous sentez épuisé ?

À la uneActualitéFranceSport

Comment le Covid nous a ramené Benzema …

À la uneMédias

La chaîne France 4 va continuer d'émettre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux