Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneBuzzInsolite

Plaignez-vous… Avec humour.

Les mésaventures aéroportuaires se suivent jour après jour… Mais ne se ressemblent pas. Quelques jours avant le terrible crash de San Francisco, qui déplore toujours deux morts et plus de 180 blessés, le vacancier Arthur Hicks a vécu un véritable calvaire avec la compagnie LIAT Airlines. Sans issue fatale, cette fois.

Si tous les chemins mènent à Rome, cette vérité se vérifie également pour Torola, destination atteinte par cet homme… Après six escales. Loin de s’emporter, le passager s’est fendu d’une lettre de réclamation savamment dosée d’ironie. Savourez.

 

Chère LIAT,

Je me permets de vous dire à quel point il est plaisant de votre part de permettre à vos passagers de réaliser une escale si pertinente des Caraïbes. 

La plupart des compagnies aériennes avec lesquelles j’ai voyagé souhaitaient naturellement me déplacer d’un point A à un point B, et ce le plus vite possible. J’ai donc eu l’agréable surprise, hier, de voir mon avion s’arrêter non pas dans un ou deux aéroports, mais dans six. Et qui voudrait toujours voyager dans le même avion ? Nous avons dû changer et refaire le plein de kérosène lors de chaque éttape !

J’ai avant tout pu apprécier le passage par les scanners de sécurité, à chaque aéroport. Il est vrai, c’est ridicule que les gens puissent penser qu’ils sont identiques partout. À être ainsi fureté par une multitude d’insulaires, j’ai eu ce sentiment d’avoir été enlacé par toutes les Caraïbes.

J’ai aussi trouvé remarquable que tout cela soit fait à “la mode caribéenne” car j’adore prendre le temps de baigner dans l’atmosphère de toutes les salles d’embarquement. Et parlons de l’arrivée, qui souhaitraite prendre un ferry après tous ces vols ? J’étais ravi de savoir le bateau parti avant notre arrivée à Torola hier soir – et que tous ces bars, restaurants si bruyants soient fermés. 

Alors, je vous remercie LIAT. Désormais, je conçois parfaitement comment vous êtes devenu “La compagnie des Caraïbes”. 

PS: Gardez mon sac. Je ne l’ai jamais vraiment aimé de toute façon.”

  

Ce genre de lettres fleurit depuis quelques temps sur les réseaux sociaux, nouvelle arme des consommateurs mécontents. Ces insatisfaits (à juste titre) ne se contentent plus d’adresser le message aux entreprises ; ils le rendent public. Et à  la complainte de faire le tour du web. Comme celle-ci, arrivée jusqu’aux yeux de Richard Branson, directeur de Virgin et milliardaire loufoque, qui n’a pas attendu pour la tweeter. La compagnie LIAT, elle, semble habituée aux doléances de ses clients.

Quelques mois auparavant, un voyageur s’était également plaint sur la page Facebook de la SNCF, emportant avec lui l’adhésion de centaines d’internautes. La compagnie n’a pu éviter le mouvement.

Crédit photo : Rob Vogelaar.

Related posts
À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

À la uneBrèvesSéries Tv

Chris Meloni retrouve son personnage de Stabler ... dans une nouvelle série

À la uneBons PlansFrance

Interview avec Thibault Dll : « Mettre ma passion au profit de la bataille contre le Covid-19 »

À la uneActualitéSanté

« Easybreath » : le masque de Décathlon qui sauve des vies !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux