Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la unePeople

Pourquoi “c’est la guerre” entre Booba et Magali Berdah ?

Booba, qui a désactivé son compte Twitter aujourd’hui, accuse la cheffe d’entreprise à la tête de Shauna Events d’inciter les influenceurs qu’elle représente à assurer la promotion de pratiques commerciales trompeuses. Magali Berdah, elle, a porté plainte contre le rappeur pour harcèlement sur les réseaux sociaux.

Booba contre les “influvoleurs”

Dans un entretien accordé à Libération la semaine dernière, Booba se positionnait contre les pratiques “douteuses” de certains influenceurs et appelait à une réaction des pouvoirs publics. Ces influenceurs, sont liés à Magali Berdah, représentante emblématique d’une partie des personnalités qui occupent la télé-réalité française. Ainsi, Maeva Ghennam ou encore Dylan Thiry, qui mettent en avant sur les réseaux sociaux les pratiques du “dropshipping”, entre dans la ligne de mire du rappeur. Le “dropshipping” est un système de vente qui consiste à vendre plus chers des produits, souvent de qualité douteuse, précédemment achetés sur des sites chinois comme Alibaba ou encore Aliexpress. Le rappeur ajoute dans ce même entretien : “Au-delà de n’avoir aucun talent, de faire de la promotion de la culture du vide, de la débilité, et de ne pas payer leurs impôts en France, ils entubent des citoyens – notamment des adolescents – en leur vendant des saloperies“.

Mais le rappeur ne s’arrête pas la. Il lance le hashtag #influvoleur et ouvre la boite mail “influvoleur 2022” dans le but de recueillir de les témoignages des victimes de ce système. Le rappeur reçoit de nombreux témoignages : “C’est du solide, y’a du gros” réagit-il. Booba a déposé deux plaintes contre X pour pratiques commerciales trompeuses et escroquerie en bande organisée. Il met notamment en cause Shauna Events, l’agence d’influenceurs dirigée par Magalie Berdah. Le but final de ses démarches : apporter la justice aux victimes. Le rappeur déclarait alors “”cette histoire ce n’est pas un clash, c’est une demande de justice“.

Des accusations de harcèlement pour ” le duc”

Magali Berdah a aussi eu son mot à dire dans cette histoire : la cheffe d’entreprise accuse Booba de harcèlement et a obtenu l’ouverture d’une enquête au PNHL, le Pôle national de la lutte contre la haine en ligne. Enquête ouverte le 1er juin et qui suit son cours pours les motifs suivants : menace de mort, harcèlement par un moyen de communication électronique et injure publique à raison de l’origine et du sexe comme confirmé par le parquet de Paris au média Le Point. Elle a finit par obtenir la fermeture du compte Instagram du rappeur comme elle l’indique dans son tweet :

Ce mercredi 3 août le rappeur a désactivé son compte Twitter.

A lire aussi : C’est quoi le problème entre Booba et la marque Puma ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

À la uneMédias

Drag Race France : qui remporte la première édition ?

À la uneSport

[INTERVIEW] Killer Kelly, la nouvelle recrue d'Impact Wrestling

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux