À la uneFrancePolitique

Pourquoi la députée insoumise Mathilde Panot a-t-elle suscité la polémique ?

La cheffe de file de la France insoumise à l’Assemblée nationale a fait un parallèle entre la rafle du Vel d’Hiv et Emmanuel Macron dans un tweet. Cela a suscité de nombreuses réactions au sein de la classe politique.

Un tweet accusant le Président de « rendre honneur à Pétain »

La France commémorait ce week-end les 80 ans de la rafle du Vel d’Hiv. Pour l’occasion, Emmanuel Macron tenait un discours contre l’antisémitisme à Pithiviers dans le Loiret. De nombreuses personnalités politiques ont également rendu hommage aux victimes de la rafle. Mais c’est notamment le tweet de Mathilde Panot qui a fait réagir. Après avoir insisté sur la nécessité de « ne pas oublier ces crimes », la députée a accusé Emmanuel Macron de « rendre honneur à Pétain et 89 députés RN ».

Elle faisait référence à des propos du chef de l’Etat datant de 2018. Celui-ci déclarait que Philippe Pétain était un « grand soldat » lors de la Première Guerre mondiale mais qu’il avait commis des « choix funestes » pendant la Seconde Guerre mondiale.

De nombreuses réactions

Celles-ci sont notamment venues de soutiens du président de la République. Le ministre délégué chargé des Transports Clément Beaune s’est ainsi adressé à Mathilde Panot en écrivant « Au-delà de la honte. On n’ose y croire. Retirez ce message et présentez vos excuses à la France, vite ». Pour le ministre de l’Economie Bruno Le Maire sur RTL, « Elle joue avec ce avec quoi on ne devrait jamais jouer : la douleur des mémoires. » Mais certaines personnalités de gauche ont également critiqué le tweet de Mathilde Panot. Le député PS Jérôme Guedj a ainsi écrit que « en une journée de commémoration et donc d’union nationale, produire de la polémique dessert la cause. »

La réponse de Mathilde Panot

La présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale s’est expliquée ce matin sur franceinfo. « Ce tweet est une manière de rendre hommage et de lancer l’alerte » a-t-elle notamment déclaré. Selon la députée, « Ce que j’ai voulu dire avec ce tweet, c’est qu’il y a 89 députés RN à l’Assemblée et qu’il n’est pas admissible comme l’avait dit le président en 2018 de rendre hommage à Pétain ». Elle s’est également défendue d’avoir fait toute comparaison entre Emmanuel Macron et Philippe Pétain.

A lire aussi : De quoi la ministre Caroline Cayeux s’est-elle excusée récemment ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

À la uneSéries Tv

L'art du crime : Catherine Marchal en guest des nouveaux épisodes

À la uneFranceMusique

Blessure par balle : qu'est-il arrivé à Kendji Girac ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux