À la uneActualitéInternational

Pourquoi la Turquie tient-elle autant à jouer les médiateurs dans la guerre en Ukraine ?

Nouvelle session de pourparlers depuis Istanbul entre Kiev et Moscou. La Turquie accueille une seconde fois les négociations, mais, pourquoi tient-elle tant à ce statut de médiateur ? Explications.  

Un allié pour l’Ukraine

Istanbul et Kiev entretiennent de bonnes relations notamment depuis 2019, le début du mandat de Volodymyr Zelensky. Une bonne entente essentielle puisque les deux pays se partagent la mer noire et entretiennent une collaboration militaire et commerciale très étroite. Depuis le début du conflit, le président turc Recep Tayyip Erdogan assume son soutien à l’Ukraine et défend sa souveraineté. La Turquie appelle la Russie à cesser immédiatement le feu.

Un allié également pour la Russie 

La Turquie n’est pas le meilleur allié des pays occidentaux, à l’instar de la Russie, elle s’est vu attribuer des sanctions économiques à plusieurs reprises, notamment en 2020 pour ses activités de forage dans les eaux de Chypre. Par ce biais, le statut de “paria” de l’UE rassemble les deux pays. Le président Erdogan s’est d’ailleurs opposé aux sanctions imposées à la Russie et a assuré ne pas y participer, malgré son soutien assumé à l’Ukraine.

Des intérêts internes et externes

À travers son rôle de médiatrice, la Turquie se re positionne en acteur diplomatique majeur et sort peu à peu de sa case dans laquelle elle est enfermée depuis 2020.  La Turquie qui, contrairement à la majorité des pays, entretient de bonnes relations avec les belligérants, revendique sa place essentielle dans ces négociations. Grâce à cette action, les relations diplomatiques avec la Turquie s’apaisent, notamment avec les Etats-Unis qui a exprimé toute sa “reconnaissance” à la Turquie pour son action diplomatique. 

D’un point de vue interne, les élections présidentielles se profilent et Recep Tayyik Erdogan, après deux mandats, se trouve en mauvaise position dans les sondages. En effet, l’opinion publique condamne certaines de ses prises de positions et souhaite son départ. Par ce rôle de médiateur en chef, le président tente de redonner de la force et de la crédibilité à son statut d’homme d’État et à sa politique. 

À lire aussi : Qui est Ramzan Kadyrov, le dirigeant tchétchène qui affirme avoir pris la mairie de Marioupol ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéPop & GeekSéries Tv

On a vu pour vous ... Peacemaker, le super-anti-héros déjanté de "The Suicide Squad"

À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : que va-t-il se passer pour la reprise de la série ?

À la uneFootSport

Est-ce que le PSG va quitter le Parc des Princes ?

À la uneFranceSanté

Covid 19 : le retour du masque dans les transports en commun ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux