À la uneActualitéFootSport

Préparation de la CDM : match nul entre la France et le Paraguay

Devant les 35.000 supporters niçois dans l’enceinte de l’Allianz Riviera, les Bleus ont rejoint les vestiaires sur un score nul de un partout, face à une équipe du Paraguay globalement intéressante.

Si au tableau d’affichage est bien du 4-0 affligé à la Norvège Mardi dernier au Stade de France, ce second match de préparation à la coupe du monde est sans doute plus riche en enseignement. Une performance des français en demi teinte qui n’a toutefois rien d’alarmante.

Tout d’abord, le Paraguay a proposé une opposition beaucoup plus solide que les Norvégiens face aux Bleus. Bien en place défensivement et avec un pressing efficace, les Paraguayens qui s’étaient imposés jeudi dernier face aux Camerons (2-1), ont donné du fil à retordre aux hommes de Didier Deschamps.

Après un doublé face à la Norvège, Olivier Giroud confirme, en s’illustrant une nouvelle fois dans les airs à plusieurs reprises en seconde mi-temps, même si cette fois ci, ça n’est pas rentré. Giroud s’est également montré complémentaire avec Loic Rémy, titularisé hier soir, qui confirme, lui aussi, sa prestation du premier match. D’autres joueurs ont plutôt déçu à l’image de Blaise Matuidi, qui semble fatigué. Mathieu Valbuena n’a pas réédité la même performance que face aux Norvégiens. Paul Pogba, s’est lui montré un peu trop facile sur certaines séquences de jeu. Les deux aillés ont chacun été suffisants, dans l’animation offensive pour Bacary Sagna et en défense pour Patrice Evra.

Ce match de préparation nous rappelle surtout que l’on ne peut l’emporter avec une domination stérile. Les Bleus ont certes montré un visage satisfaisant dans l’animation offensive en première période, mais les statistiques ne plaident pas en leur faveur avec un très mauvais ratio de tirs cadrés. C’est à coup sûr le principal enseignement de ce match, pour aller loin au Brésil, il faudra se montrer beaucoup plus réaliste face aux buts adverses. L’équipe de France n’a pas réussi à confirmer son avantage en première mi-temps, alors que disposait d’une possession de balle de 70 %.

Le cas Ribéry est présent sur toutes les lèvres. Le joueur du Bayern Munich souffre des lombaires dans le bas du dos. Cette indisponibilité du meilleur joueur français inquiète à 10 jours du début de la compétition. Didier Deschamps doit annoncer définitivement, aujourd’hui, à la FIFA sa liste de 23 joueurs.

Face à cette inquiétude grandissante et un hypothétique forfait, Antoine Griezman pour son troisième match avec les Bleus, le joueur de la Real-Sociedad inscrit un sublime but pour les français (le premier en sélection), tout en finesse et en subtilité avec une frappe qui vient mourir sur la ligne au second poteau (82e). A ce moment, on pense que la France va tranquillement s’imposer mais c’était sans compter sur les Paraguayens qui sont revenus au score sur un coup-franc bien frappé par qui laisse avec un petit rebond dans la surface de réparation qui laisse aucune chance à Hugo Lloris (89e). Un mal pour un bien, comme le concède le portier français, capitaine de l’équipe de France. Mais même si on encaisse ce but, il faut le prendre, c’est bien. Ça nous permet d’avoir un rappel sur coup de pied arrêté, que ça nous serve de leçon», affirme t-il, avouant qu’il y a eu un manque de concentration vers la fin du match. Il faudra donc rectifier le tir, dimanche prochain au stade Pierre Mauroy de Lille, face à la Jamaïque, un adversaire qui sera certainement moins coriace que le Paraguay.

 

Photo : AFP/FRANCK FIFE

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

À la uneActualité

Invalides : Quelle était cette fête géante et clandestine ?

À la uneFootSport

Euro 2020 : l'Italie bat facilement la Turquie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux