Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéPolitique

Présidentielle 2022 : demandez le programme de Philippe Poutou (NPA)

Dans un peu moins de deux mois se tiendra le premier tour des élections présidentielles. Les apparitions médiatiques se multiplient et la course aux parrainages a déjà commencé, c’est pourquoi nous revenons sur les différents programmes des candidats et aujourd’hui nous nous intéressons à celui de Philippe Poutou, membre du Nouveau Parti Anticapitaliste.

Philippe Poutou, ouvrier, militant syndical et conseiller municipal de Bordeaux n’est pas à sa première élection présidentielle. En 2012 et 2017, le candidat avait obtenu un peu plus d’un pourcent des suffrages. Aujourd’hui, selon l’IFOP, le candidat aurait l’intention de vote de 0,5 % des français (11/02/2022). Quant aux parrainages, le candidat se dit « pas rassuré » car il n’a recueilli que 146 signatures sur les 500 nécessaires, à moins d’un mois de la fin de cette récolte.

Présidentielle : comment fonctionne le système des parrainages ?

Le candidat a tout de même rappelé qu’il n’était pas en retard par rapport aux précédentes élections. Quant à son programme, voici les principaux points que Philippe Poutou aborde.

Salaire et travail

Dans son programme, le candidat du NPA démontre bien sa volonté de rompre avec la situation économique actuelle et les mesures prises par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Lui même ouvrier, il a la volonté d’améliorer les conditions de travail des salariés. Ses propositions sont, selon lui, un moyen de lutter contre le chômage et d’assurer au mieux une égalité des sexes au sein de cet univers. En effet, Philippe Poutou argue qu’en réduisant le temps de travail à « 32 heures par semaine sur quatre jour sans perte de salaire », il y aurait davantage de postes pour les français et les françaises : «Ce partage du travail entre touTEs est le seul moyen d’en finir avec le chômage : travailler moins, c’est travailler toutes et tous ». A cela, le candidat souhaite établir une sixième semaine de congés payés.

Quant au salaire, Philippe Poutou désire que le SMIC soit augmenté à 1800 euros net et que les salaires soient indexés sur le coût de la vie. Les étudiants auraient également le droit à un « revenu d’autonomie » entre 16 et 25 ans, une mesure que beaucoup de candidats ont déjà évoquée afin de lutter contre la précarité étudiante notamment. Si les jeunes sont concernés par son programme, les retraités ne sont pas oubliés pour autant. En effet, le candidat a la volonté que la « retraite à taux plein et par répartition » soit alors établie à l’âge de 60 ans, baissé à 55 pour les travaux dits « pénibles ». Enfin, un million de postes publics seraient créés durant son mandat si Philippe Poutou venait à être élu.

Énergies et écologie

Toujours dans une lutte contre le capitalisme et ses différentes composantes, le candidat souhaite que certaines entreprises soient nationalisées afin d’empêcher la course au profit afin de satisfaire les actionnaires. Tout cela, selon ses dires, « menacent la planète ». Ainsi, Philippe Poutou désire s’attaquer aux industries pharmaceutiques, énergétiques ou bien même banquières. Ces dernières deviendraient alors un monopole public et les différentes entreprises énergétiques telles qu’Engie, EDF ou Total seraient nationalisées, au même titre que Sanofi pour le domaine pharmaceutique.

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé la construction de nouveaux réacteurs nucléaires afin de relancer cette énergie, Philippe Poutou souhaite tout l’inverse. En effet, le candidat du NPA a annoncé vouloir arrêter en 10 ans toute énergie nucléaire, tout en développant les autres sources d’énergie renouvelable afin de mettre fin aux industries polluantes.

Femmes et minorités de genre

Préoccupations du candidat, les femmes et minorités de genre sont au centre de plusieurs mesures de son programme. Comme il le dit lui même, les femmes subissent une « double peine : non seulement elles font partie des plus précaires, mais elle font aussi l’objet de violences quotidiennes ». C’est ainsi que Philippe Poutou a pour volonté d’assurer une égalité des salaires, de faciliter les avortements en développant le nombre de sites pour pratiquer une IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) et en augmentant ce délai à 24 semaines (aujourd’hui 12), soit 6 mois. Quant aux violences, le candidat souhaite multiplier les centres d’aide et d’accueil pour ces victimes. Il en va de même pour la lutte contre les « LGBTIphobies ».

La procréation médicalement assistée (PMA) serait d’ailleurs étendue « réellement pour touTEs ». Enfin, le changement d’état civil pour les personnes trans serait rendu plus aisé grâce à une « simple demande » tandis que les parcours de transition seraient remboursés entièrement par la sécurité sociale.

Sécurité nationale et internationale

Il y a quelques mois, Philippe Poutou avait déclaré que « la police tue ». Des propos qui avaient indignés le corps policier mais pas que, lui valant une réaction du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin qui avait déclaré vouloir porter plainte contre lui. L’antipathie du candidat envers le système policier actuel est connu et était d’ailleurs déjà présent lors de sa campagne de 2017. Philippe Poutou revient donc sur le sujet cette année en dénonçant premièrement l’accentuation de l’utilisation des forces de l’ordre lors du quinquennat d’Emmanuel Macron. Ainsi, le candidat désire désarmer la police et supprimer différents corps de cette institution tels que la BAC. L’état d’urgence et les lois sécuritaires sont également au centre de son discours, il souhaite ainsi y mettre fin.

A l’international, le candidat désire rapatrier les forces françaises militaires dépliées à travers le monde et notamment mettre fin à la Françafrique. Les différentes ventes d’armes et équipements militaires par la France seraient également arrêtés en cas d’élection de Philippe Poutou.

Immigration et racisme

Pour finir, le candidat désire mettre fin à ce qu’il nomme les « lois racistes et islamophobes » afin de protéger les différentes communautés « devenues de véritables boucs émissaires ». Quant aux sans-papiers, Philippe Poutou désire tous les régulariser et donner le droit de vote aux étrangers résidant en France. Le candidat a d’ailleurs commenté que certains candidats tels qu’Eric Zemmour ou Marine Le Pen ne cherchaient qu’à diviser la population.

A lire aussi : Présidentielle 2022 : demandez le programme de Fabien Roussel (PCF)

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux