À la uneActualitéSport

"Ne fais pas la promotion des noirs" : quand un propriétaire NBA dérape

Depuis cinq jours, la ligue américaine de basketball est secouée par un scandale raciste. La NBA a décidé de frapper fort.

Une suspension à vie, et une amende de 2,5 millions de dollars. La National Basketball Association (NBA) a infligé cette sanction, au propriétaire des Los Angeles Clippers, Donald Sterling. L’homme d’affaires ne peut plus assister aux entraînements, et aux matchs de son équipe, ni prendre des décisions sur l’avenir de la franchise. C’est le commissaire de la ligue américaine, Adam Silver, qui a annoncé la sanction, hier, lors d’une conférence de presse.

Les joueurs se sont exprimés sur cette sanction. Ils ont apprécié la décision d’Adam Silver.

Donald Sterling est visé depuis quelques jours, par une enquête de la NBA, après des propos racistes. Le site Internet, TMZ, a dévoilé une conversation entre lui, et sa petite amie supposée, V. Stiviano. Ce n’est pas son véritable nom. Elle s’appelle María Vanessa Perez. En 2010, le tribunal a accordé son changement de nom. Donald Sterling a reproché à celle-ci de se montrer en public, avec une personne noire. V. Stiviano avait publié un cliché d’elle sur les réseaux sociaux, avec l’ancien joueur des Los Angeles Lakers, Magic Johnson … Ce que n’a pas apprécié Donald Sterling : “Ça m’ennuie beaucoup que tu veuilles afficher que tu fréquentes des noirs. Tu peux coucher avec des noirs. Tu peux les ramener à la maison, tu peux faire ce que tu veux. La seule chose que je te demande, c’est de ne pas en faire la promotion… et de ne pas les ramener à mes matches. Je suis juste en train de dire, que dans ton putain d’Instagram minable, tu n’a pas besoin de te monter en train de fréquenter des noirs.” Des propos inacceptables pour un dirigeant, dont l’équipe est principalement composée de personnes noires, et d’origines diverses.

Et maintenant ?

Magic Johnson, le principal concerné a également réagi sur Twitter. Lui aussi s’est félicité de cette décision.


Avec l’amende de 2,5 millions de dollars, Donald Sterling a reçu le montant maximum prévu par le règlement. Cette somme sera reversée à des associations, qui luttent contre la discrimination. Il n’est en revanche pas contraint de vendre la franchise. Une franchise qui est estimée à plus de 575 millions de dollars. Adam Silver a expliqué qu’il allait se réunir avec les autres propriétaires des équipes. Le but ? Forcer le propriétaire à vendre sa franchise. Pour cela,  75% des propriétaires devront voter l’exclusion de Donald Sterling. Selon certains médias américains, plusieurs personnes, dont le boxeur Floyd Mayweather, seraient déjà intéressées pour reprendre l’équipe. Au niveau du sportif, les joueurs des Clippers, qui souhaitent quitter l’équipe, mais qui sont encore sous contrat, seront reçus par la NBA, dans les prochains jours. L’affaire est donc loin d’être finie.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéMusique

Kimotion va créer un morceau avec la communauté Tik Tok

À la uneMédias

Kem’s fait son grand retour sur Canal+ le 21 décembre

À la uneInsolite

Pourquoi un opérateur mobile a-t-il coupé Internet à un étudiant qui consommait trop ?

À la uneActualitéCinéma

Godzilla vs. Kong : WarnerMedia vs. Netflix

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux