Covid19: Arrivée de l’attestation de sortie dérogatoire en format numérique. Interdiction de l’activité physique individuelle entre 10h et 19h dans Paris. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéFootSport

Coupe de France : le PSG commence l’année en beauté, Lille et Guingamp également qualifiés

La rédaction de Radio VL revient sur les résultats des clubs de Ligue 1 encore en lice lors de ces 32e de finale de Coupe de France ce samedi soir.

Le PSG écrase Bastia, premier but pour Draxler sous le maillot parisien

Le PSG s’est largement imposé lors de la réception de Bastia (7-0). Les Parisiens ont assuré de belle manière leur ticket pour les 16e de finale de Coupe de France. La physionomie du match est à l’image du résultat. Les joueurs d’Unai Emery n’ont laissé aucune chance aux Bastiais, inoffensifs tout au long de la rencontre. Le festival parisien a débuté juste après la demi-heure de jeu avec l’ouverture du score de Thiago Silva (31e). Sur un corner frappé par Lucas, le défenseur brésilien est à la réception pour déclencher le compteur parisien de la tête (31e).

Les Parisiens ont largement dominé les débats face à Bastia ce samedi soir (7-0).

Adrien Rabiot a fait le break d’un tir du pied gauche à vingt-cinq mètres de la cage de Vincensini (43e). Nkunku a inscrit le troisième but francilien sur un exploit personnel (48e). Thiago Motta a ensuite alourdi le score d’une tête plongeante sur un très bon centre de Hatem Ben Arfa (57e). Lucas a transformé un penalty (64e) avant que Di Maria ne réussisse son face à face (77e). Enfin, Julian Draxler a signé sa première réalisation sous le maillot parisien d’un beau ballon piqué en fin de match (88e). L’occasion pour Paris de bien commencer l’année 2017 alors que le PSG s’était déjà imposé face au Club Africain mercredi soir en match amical (3-0).

Lille s’impose logiquement contre l’Excelsior de Saint-Joseph

Le LOSC s’est également qualifié pour les 16e de finale de la Coupe de France. Les Lillois ont éliminé l’Excelsior de Saint-Joseph, dernier représentant d’outre-mer de la compétition. Les joueurs de Patrick Collot ont logiquement dominé cette rencontre (4-1). Les Réunionnais se sont montrés courageux mais la magie de la Coupe ne leur a pas permis de réaliser l’exploit. Pourtant, ces derniers y ont cru suite à leur réduction du score en toute fin de match.

Le LOSC a fait respecter la hiérarchie face à Excelsior (4-1).

Les Nordistes ont manqué d’ouvrir le score dès la 8e minute de jeu après que Rony Lopes a trouvé la barre transversale. Le LOSC a finalement débloqué son compteur dix minutes plus tard par l’intermédiaire d’Ibrahim Amadou (18e). Ce n’est qu’à l’heure de jeu qu’Adama Soumaoro a doublé la mise d’un magnifique retourné acrobatique (59e). Benjamin Pythié a réduit l’écart (88e), permettant aux Réunionnais d’y croire dans les derniers instants du match. Mais Lille a finalement enfoncé le clou. L’espoir n’aura été que de courte durée pour le club réunionnais. Rony Lopes (89e) puis Martin Terrier ont permis au club nordiste d’assurer la victoire en toute fin de rencontre.

Guingamp l’emporte contre le Havre

Les Guingampais se sont qualifiés contre le Havre grâce notamment à un but de Jimmy Briand (2-1).

L’En Avant Guingamp d’Antoine Kombouaré a lui aussi obtenu son ticket pour la suite de l’aventure. Les Bretons se sont imposés face au Havre (2-1), qui évolue actuellement en Domino’s Ligue 2. Les Guingampais ont inscrit le premier but peu avant la pause par Moustapha Diallo (42e). Ce dernier a trouvé le chemin des filets de la tête sur un centre venu de la gauche. L’ancien lyonnais Jimmy Briand a ensuite mis son équipe à l’abri à l’heure de jeu (60e). Les Havrais n’ont pas démérité en réduisant le score dans le temps additionnel (90+1) grâce à Dembélé. Malheureusement, les Normands auront réagi trop tardivement pour espérer revenir.

Nancy s’illustre à Besançon, Nantes se complique la tâche

L’AS Nancy s’est illustrée lors de son déplacement à Besançon (0-3). Le club lorrain l’a emporté sans mal face au pensionnaire de CFA 2, actuellement dernier de son groupe en championnat. Si les Franc-Comtois ont résisté durant toute la première demi-heure, ils ont ensuite littéralement cédé. Hadji a d’abord inscrit le premier but nancéien d’une reprise croisée (33e) avant que Robic (38e) et Coulibaly (40e) n’alourdissent le score. La deuxième période s’est montrée moins animée et le tableau d’affichage en est finalement resté à 3-0, les Lorrains ayant moins fait preuve de justesse dans le second acte.

De son côté, Dijon l’a emporté 2-0 sur la pelouse de Louhans-Cuiseaux (CFA 2) grâce à des buts signés Julio Tavares (49e) et Bela (70e). Si les Dijonnais ont logiquement mené cette partie, les buteurs en doivent aussi à la réussite avec deux réalisations inscrites sur des frappes déviées par les défenseurs. Toutefois, la bonne prestation du gardien louhannais Florent Petit a été pour beaucoup dans le manque d’efficacité des Bourguignons en première période.

Enfin, Nantes s’est imposé 2-1 à Blois suite à un doublé de Stepinski (22e, 65e). Entre temps, Cissé avait égalisé pour le club de CFA 2. Les Canaris se sont fait peur après s’être créé de multiples occasions de faire le break depuis le début du match. Les Nantais auront ainsi laissé les Blésois y croire jusqu’au bout, la faute à un manque de précision dans le dernier geste.

Mais à l’issue ces 32e de finale de Coupe de France seule la victoire compte. Et on ne retiendra que la qualification pour les 16e de finale des clubs qui se sont imposés se samedi.

Marius Bocquet

 

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
À la uneBons Plans

Coronavirus : AB InBev lance l’initiative « Bar solidaire »

À la uneFemmesFranceSexeSociété

Les travailleuses du sexe demandent un "revenu de remplacement" pour compenser leur baisse de bénéfices

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Top 5 des meilleurs comédiens de doublage pour la VF des animés

À la uneCinémaSéries Tv

Disparition de Honor Blackman à 94 ans (Goldfinger)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux