FootSport

PSG – Monaco : Un match pour le titre ?

 A moins d’un mois du retour de la Ligue des Champions, les deux représentants français vont s’affronter ce dimanche au Parc, dans un choc qui aura valeur de test ultime. L’occasion pour Monaco, qui se déplacera à City, de consolider ses acquis. Pour Paris, il s’agira d’installer encore plus d’automatismes avec Draxler devant, tout en espérant que le milieu de terrain monte encore en intensité. Si le contenu sera important, ce grand match doit aussi permettre au PSG de  reprendre un ascendant psychologique dans la course au titre. Ou à l’ASM d’y croire un peu plus fort ! Projetons-nous sur une affiche aux enjeux multiples.

 

Le Parc, cette forteresse

Vainqueur magnifique à Louis II au match aller (3-1), l’ASM s’attend à une toute autre adversité dans la capitale. Il faut dire que depuis 2012/2013 et son premier titre national, le PSG tourne à 75% de victoires sur ses terres. Pour bien se rendre compte, c’est 56% de plus que la moyenne de 42%* constatée en championnat sur l’ensemble la saison 2015/2016. Aucune équipe n’a terminé devant Paris au classement domicile depuis qu’il est champion. Avec 7 victoires, 3 nuls et toujours aucune défaite au compter depuis la reprise, le PSG version Emery est parti pour perpétuer la tradition. 

*Crédits : Infographie Bwin

Jardim bourreau des Parisiens

Depuis que les asémistes sont remontés en Ligue 1, ils n’ont été battus qu’une seule fois en sept matchs face à Paris ! L’année passée, Jardim était allé s’imposer dans la capitale (0-2) avec un 3-4-3 inspiré. Déjà présents dans le onze de départ, Subasic, Fabinho et Lemar connaissent la sensation de dominer Paris dans son jardin. Le technicien portugais vient d’enchaîner deux victoires consécutives face à l’ogre du championnat de France, et rêve de devenir le premier à le dominer deux fois dans la même saison depuis qu’il règne en maître. Meilleure attaque de Ligue 1, excellent loin du Rocher (6v-2n-2d), son ASM semble en avoir les moyens.

Répétition générale avant l’Europe

Au-delà de son importante pour le titre, ce choc au Parc sera aussi une ultime répétition générale à moins d’un mois des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. L’adversité est encore relativement faible en France et les deux coachs devraient sans doute tester l’équipe qu’ils imaginent respectivement face à Barcelone et Manchester City. Côté parisien, on s’attend évidemment à voir un trio offensif Draxler-Lucas-Cavani, soutenu par Verratti-Motta et Matuidi. Du classique pour Paris, qui compte beaucoup sur sa recrue hivernale pour passer un cap. Propulsé sur le banc, Di Maria aura certainement encore une place de titulaire à aller chercher dans un rôle de “super sub”.

On va surtout s’intéresser à la façon dont les Monégasques vont jouer au Parc. Incroyable dans sa capacité à se projeter rapidement en contre, le club de la Principauté ne serait pas contre laisser largement le ballon aux Parisiens. Une stratégie qui avait fait mouche chez Arsenal (1-3) en huitième de finale aller de la Ligue des Champions 2014/2015, et dont Jardim compte s’inspirer pour son déplacement à City. Savoir s’adapter à l’adversaire avec toujours autant d’impact offensif est l’une des grandes forces de cet ASM. Si l’on peut s’attendre à beaucoup d’intensité en début de rencontre, le premier but va assurément lancer les hostilités. On a hâte de voir les deux meilleures équipes de France révéler tout leur potentiel, dans un match terriblement indécis.

 

 

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Quels adversaires pour Paris et Lyon ?

BrèvesFootSport

Affaire de la sextape : La colère de Benzema

À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Lyon arrache la qualification

À la uneEuro FootFootNon classéSport

Didier Deschamps prolonge jusqu'en 2022

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux