ActualitéNon classéSportTurf

Qatar Prix de l'Arc de Triomphe: la course aux étoiles est lancée

Ce dimanche sur l’hippodrome de Longchamp se déroulera la course de plat la plus prestigieuse au monde, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Les meilleurs pur-sang au monde vont se confronter sur les 2.400 mètres afin d’entrer dans la légende des courses. Nous vous proposons une revue d’effectif des forces en présence et un retour sur l’histoire de cette course emblématique.

<<L’Arc>> : la course de légende

Le Prix de l’Arc de Triomphe fait partie des monuments des courses hippiques de plat, comme l’on peut citer en trot le Prix d’Amérique ou en obstacle le Grand Steeple de Chase de Paris, toutes ces courses ont réussies à se former une réputation qui se propage bien au delà du monde des courses.

Cette 91éme édition du Prix de l’Arc de Triomphe, sponsorisée par le Qatar, va sacrer le meilleur pur-sang au monde sur la distance particulière des 2.400 métres comme c’est le cas chaque année depuis 1920, à l’exception de 1939 et 1940 où la course à été annulée en raison de la guerre. Cette course est donc l’évènement visé par tous les propriétaires et entraîneurs de galopeurs qui rêvent de graver leurs noms dans l’histoire mais aussi de gagner la course aux 4 millions d’euros d’allocations, qui grâce au soutien du Qatar, a permis d’attirer les meilleurs chevaux du monde entier.

Cette course est d’ailleurs un exemple flagrant de la mondialisation des courses, deux chevaux ont fait le déplacement du Japon pour espérer remporter l’épreuve (Orfévre et son cheval de train Aventino) et c’est tout le peuple du Japon, particulièrement amateur de courses hippiques, qui va encourager son protégé pour tenter d’inscrire au palmarès de la course, pour la première fois en 8 tentatives, le nom d’un cheval japonais.

Plus d’un milliard de téléspectateurs vont suivre la course demain qui sera retransmise dans 30 pays et 60.000 spectateurs sont attendus sur l’hippodrome de Longchamp, avec beaucoup d’amateurs de courses britanniques qui sont venus dés aujourd’hui mettre une ambiance chaleureuse dans les tribunes de l’hippodrome.

Un avant-course mouvementé

Les jours qui ont précédé cet Arc 2012 ont été particulièrement rudes pour les turfistes, une véritable hécatombe a touché nombre de chevaux annoncés comme favoris de la course, c’est ainsi que la gagnante du Prix de Diane, Valyra puis No Risk At All et la championne Snow Fairy, favorite des bookmakers, ont dû décliner la lutte, blessées. Le coup de tonnerre n’était sans doute qu’un prélude à la douche froide qu’a suscité le désistement de la tenante du titre, l’allemande Danedream qui a été mise en quarantaine suite à une infection présente actuellement en Allemagne. On a pu croire à la présence d’une malédiction autour de la course dont le nombre de partants laissait même présager du pire pour le PMU, se passer de l’Arc comme épreuve support du Tiercé-Quarté-Quinté +.

Le suspense était donc à son comble lors de la déclaration des chevaux restants engagés dans l’épreuve et des supplémentations de dernière minute. 3 chevaux ont été supplémentés Jeudi 4 octobre, les propriétaires de ces chevaux ont donc dû payer 100.000 euros pour participer à la course, parmi les 3 chevaux, l’un attire l’attention, il s’agit de Saônois.

Saônois, la belle histoire du boulanger favori de l’Arc

Le beau Saônois s’élançant pour aller remporter le Prix Niel, ultime course préparatoire pour l’Arc de Triomphe, sera le cheval de coeur du public pour faire retentir la Marseillaise.

C’est en quelque sorte la petite histoire dans la grande dont le monde des courses raffole tant. Rien ne prédisait Saônois, poulain de 3 ans acheté 8.000 euros en copropriété par son entraineur Jean Pierre Gauvin, et un boulanger du village de Bellegarde-En-Forez passionné de chevaux de courses qui a décidé d’acheter un cheval sur internet, à être l’un des favoris du championnat du monde du pur-sang 2012. Et pourtant, ce fût plutôt une surprise de l’aveu même de son entourage de découvrir le potentiel de ce petit cheval qui arrive à passer dans n’importe quel trou de souris pour placer son accélération dévastatrice. En effet, le cheval est même passé dans une course dite à réclamer où tous les chevaux étaient à vendre et il fallait 25.000 euros pour devenir propriétaire d’un favori de l’Arc qui en a déjà gagné 1 million.

Et là à quelques jours du conte de fées, les deux propriétaires reçoivent une offre d’investisseurs du Qatar prêts à mettre 3 millions d’euros pour acheter le cheval avant la course, aprés réflexion, les deux copropriétaires déclinent l’offre et souhaitent vivre leur rêve jusqu’au bout, jusqu’à l’Arc.

Autour de Saônois, c’est aussi la consécration d’un jeune jockey fraîchement passé professionnel depuis avril, Antoine Hamelin qui a eu la chance de croiser la route de Saônois et le couple qui s’entend parfaitement a triomphé à la surprise générale dans le très convoité Prix du Jockey Club, le jeune jockey peut entrer dans l’histoire en rejoignant les crack jockey Eric Saint-Martin et Mick Kinane qui sont parvenus à gagner l’Arc à leur première participation. Le destin semble continuer à sourire à l’entourage de Saônois qui a tiré le 2 dans les stalles de départ, le numéro qu’avait tiré Danedream gagnante de la précédente édition.

Orfévre pour briser la malédiction autour des chevaux japonais

Comme son adversaire Saônois, Orfévre a fait forte impression lors du Prix Foy, course préparatoire à l’Arc sur les 2.400 mètres de Longchamp, associé à Christophe Soumillon, il devra se sortir de son numéro à l’extérieur pour faire parler tout son talent.

Si l’on peut faire un constat autour de cette course, c’est bien que le peuple japonais est bien mal récompensé de toute la ferveur qu’il met dans cette course. C’est même à se demander s’il n’y a pas une malédiction qui sévit les représentants du pays au soleil couchant, certes il y a eu la seconde place de Nakayama Festa en 2010, mais le choc causé par la déroute de Deep Impact dans l’Arc de 2006 est encore présent à l’esprit de nombre d’amoureux des courses pour qui il était tout simplement imbattable, sa troisiéme place puis son déclassement pour contrôle positif ont causé un traumatisme profond que va tenter de faire oublier Orfévre ce dimanche.

Pourtant, alors que les désistements successifs renforçaient d’autant plus la position de favori d’Orfévre , le sort semble encore s’acharner puisque le tirage des stalles de départ à la corde lui a attribué la stalle la plus à l’extérieure de la course, son talentueux jockey devra donc essayer de trouver un dos le plus rapidement possible pour ne pas rester à l’extérieur et faire donc plus de terrain que ses adversaires.

Les 3 ans à l’honneur de nouveau?

Le poids porté par un cheval est l’un des facteurs les plus déterminants de sa performance, traditionnellement il est d’usage de considérer qu’en bon terrain, une livre, soit environ 500 grammes est égal à une longueur. Dans ce Qatar Prix de l’Arc de Triomphe il existe une décharge pour les poulains et pouliches de 3 ans de 7 livres (3.5 kg) ( 10 livres pour les pouliches soit 5 kg) par rapport aux chevaux de 4 ans et plus.

Cet avantage concédé aux jeunes est censé compenser la différence de développement physiologique qu’il existe entre un poulain de 3 ans et un cheval de 4 ans, toutefois celui-ci est de plus en plus contesté car la différence qui pouvait exister autrefois a tendance à s’estomper avec des techniques d’entraînements plus perfectionnées.

A cela, un constat implacable, sur les 20 derniers Arc, 16 ont été remportés par des 3 ans, et cette année, hormis le 4 ans japonais Orfévre et la seconde de l’Arc 2011 Shareta, la victoire pourrait se jouer entre Saônois et Camelot, ce dernier aura tout le peuple britannique derrière lui et le gagnant du Derby d’Epsom s’annonce comme un sérieux prétendant, aidé par une armada de 3 chevaux qui devraient se sacrifier pour lui afin de lui offrir une course limpide.

 

Le terrain qui peut tout remettre en cause

Le terrain sera, outre le poids et les places dans les stalles de départ, le juge de paix de la course. Celui-ci était annoncé Trés Souple aujourd’hui mais une pluie fine s’est abattue toute la journée et l’état de la piste dont la ligne droite à été protégée par une lice, présage plutôt un terrain lourd si la pluie continue à tomber demain. Parmi les chevaux qui aiment le terrain lourd, on pourra citer des outsiders comme le 1 Sea Moon, le 14 Masterstroke et le 18 Great Heavens, a contrario, le 8 Shareta et le 16 Saônois préférent le terrain bon, bon souple.

L’incidence du poids sera d’autant plus grande que le terrain est lourd et la distance longue, ainsi dans la 9 éme et derniére course de la réunion, le Prix du Cadran, plus long marathon au monde avec ses 4.000 métres, l’aptitude au terrain souple sera vitale, on pourra d’ailleurs soulever qu’une telle course ne mérite pas d’être mise en fin de réunion, celle-ci sacrant les meilleurs chevaux sur longue distance au monde, la faire courir à 18h30 est regrettable mais les nombreux passionnés à qui il restera un brin de voix pousseront l’éternel Kasbah Bliss

Aprés avoir été le roi d’Auteuil sur les haies, Kasbah Bliss est en passe d’entrer dans la légende des marathons de plat à l’âge de 10 ans

qui jamais aussi jeune dans sa tête malgré les 10 ans qu’il affiche, tentera de conserver son titre et de faire un doublé historique, aprés avoir fini 4 éme en 2008, 2 éme en 2009, 3 éme en 2010.

Le prono de la rédaction pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

Pour cet Arc plus ouvert qu’il n’y paraît, nous optons pour une victoire de Saônois (16) devant le britannique Camelot (13) puis nous tentons un outsider qui devrait trouver le terrain souple qu’il affectionne, Masterstroke (14) et la pouliche aux limites inconnues et qui a été supplémentée Great Heavens (18). Le japonais Orfévre (6) venant conclure le quinté s’il parvient à s’en tirer de son mauvais numéro dans les stalles. Ensuite, dans une combinaison élargie, nous ajouterons dans cet ordre, le 10 Solémia, le 1 Sea Moon et le 3 Méandre

En chiffres: 16-13-14-18-6-10-1-3

 

Nous vous invitons à venir nombreux nous rejoindre sur l’hippodrome de Longchamp, des navettes de bus sont à vôtre disposition Porte d’Auteuil et Porte Maillot pour se rendre à l’hippodrome.

Radio VL vous offre votre invitation en cliquant sur le lien ci-aprés : http://francegalop1.ecritel.net/Club-France-Galop/formulaire/pdf/invitation-qatar.pdf

Que le meilleur gagne!

Christophe-Charles Crépin

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

ActualitéFemmesInternationalPolitique

5 femmes qui ont pris la tête d’un gouvernement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux