High Tech

Quel équipement choisir et à quel prix pour avoir son cinéma à la maison ?

L’envie de passer du bon temps à la maison n’est pas venue avec la crise liée à la Covid. Les cinéphiles sont nombreux à vouloir s’offrir une véritable expérience cinéma à la maison. Mais comment faire le pas lorsque l’on ne sait pas quel équipement acheter ni quel budget y consacrer ? Certes, c’est un investissement, mais il en vaut la chandelle.

Le vidéprojecteur pour des images XXL, comme au cinéma

Une véritable  expérience cinéma se fait avec un équipement de home-cinéma de qualité. L’image doit être époustouflante et grandiose. Avec un écran de vidéoprojecteur, vous atteindrez facilement les 2,50 mètres de diagonale. Une dimension extra large pour une immersion totale dans vos films préférés. La qualité de cette image réside dans la puissance lumineuse du vidéoprojecteur. Elle se mesure en Lumens. A partir de 2000 lumens, vous avez un de quoi faire un bon home-cinéma. Pour une résolution de l’image de qualité, optez pour le full HD ou le ultra full HD (4K).

Avoir un cinéma à la maison à un prix. L’entrée de gamme pour un vidéoprojecteur tourne autour des 600 euros. A ce prix, la luminosité est élevée, les contrastes bien nuancés et la résolution optimale, soit 1080p. Si votre salon ou salle de cinéma est petite, optez pour un appareil à focale courte qui affichera une grande image même près de l’écran.

L’écran télé, plus petit mais multifonction

C’est la bonne option si vous voulez utiliser votre équipement cinéma pour regarder la télévision ou jouer à la Playstation. Le home-cinéma avec écran plat ne vous apportera pas la même sensation qu’un vidéoprojecteur authentique. Sa taille en est la principale raison. Cependant, pour être comme au cinéma, vous pouvez privilégier une envergure en diagonale de 65 pouces (1,6 mètres). Privilégiez aussi les dalles de la technologie OLED. Les contrastes des images seront plus nets, plus puissants. Sachez que le 4K et le HDR vous offriront les meilleures images possibles en terme de netteté et de couleurs.

Pour un tel bijou de technologie, il faut y mettre le prix. Comptez autour de 1200 euros pour un écran OLED de 55 pouces et plus de 1400 euros pour un dimension de 65 pouces.  Pour un 75 pouces, il faut viser au-delà des 2000 euros.

Les enceintes audio, une barre ou un système sonore complet ?

Après l’image, c’est le son qui importe le plus pour se procurer une sensation intense, digne d’une salle de cinéma. Le nec plus ultra sera le système sonore home-cinéma, à moins de choisir une seule barre de son. C’est l’équipement audio le plus simple si votre pièce est vraiment petite. Si vous voulez vivre vos films à fond, il faudra vous trouver au centre de la projection sonore. Pour cela, choisissez la configuration de référence : le 5.1. Ce 5 correspond au nombre d’enceintes à positionner aux quatre coins de la pièce, dont une au centre pour écouter les dialogues. Le 1 est en fait le caisson de graves. C’est lui qui vous fera frissonner à la moindre scène inquiétante.

Pour bénéficiez d’un tel confort audio, vous aurez à débourser pas moins de 500 euros. Bien sûr, plus le format sonore sera de haute qualité, plus le prix ira croissant. Le Dolby digital est aujourd’hui un standard. Viennent ensuite le Dolby True, le Dolby Atmos ou le DTS, son concurrent.

Des lumières qui font rêver : spot, appliques ou étoiles ?

N’oubliez pas qu’une salle de cinéma est aussi une « salle obsure ». Alors, ne lésinez pas sur un éclairage feutré. Pourquoi ne pas juste installer un ciel étoilé au plafond ? Les spots ont aussi leur grâce. Ce sont des lampes encastrables dans le plafond ou ailleurs qui offrent une lumière qui varie avec un faisceau et une orientation mobiles. Les appliques murales sont aussi une belle source de lumière. Discrètes, élégante, elles servent surtout à mettre en valeur un élément décoratif de la pièce et à lui donner de la dimension.

Pour mettre en valeur cet éclairage et pour imiter au mieux les salles de cinéma, votre pièce doit être de couleur obscure. La moindre ouverture doit être cachée par des rideaux. Rouge, noir, marron : à vous de choisir la nuance qui vous inspirera. Si votre salon fait aussi office de salle de cinéma, vous n’avez qu’à trouver des rideaux opaques ou peindre seulement un pan de mur d’une couleur obscure.

Fauteuils confortables

Pour être totalement immergé dans un film, il faut oublier jusqu’à son corps. Aucune douleur ne doit vous perturber lors du visionnage. Il y a le bon vieux canapé du salon, certes. Mais si vous voulez parfaire au mieux votre mini cinéma, des sièges spécifiques sont indispensables. Rouge ou noir, siège en mousse ou vaste fauteuil en cuir : le confort varie.

Et le confort, ça se paie ! Les sièges avec assise en mousse peuvent commencer à partir de 150 euros, mais pour un confort optimal, il vous faut un véritable fauteuil de cinéma. Pour cela, il faut plutôt viser les 800 euros et plus. Ainsi, vous n’aurez rien à envier aux salles obscures de votre ville ou de votre région.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
High Tech

5G : à quoi doit-on s’attendre ?

À la uneHigh TechNumériquePop & GeekTendances

Amazon lance un bracelet connecté pour traquer la graisse et les émotions

High Tech

L’impact du confinement sur l’industrie des jeux d’argent

À la uneActualitéHigh TechTendances

Le youtubeur français ExperimentBoy accusé de corruption de mineurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux