À la uneActualitéFootSport

Quel mercato pour le PSG ?

psg

L’Euro 2016 était au cœur de toutes les attentions jusqu’au 10 juillet, mais il n’y a pas que la Coupe d’Europe, puisque le mercato, grand feuilleton de l’été est également ouvert. Aidons Nasser Al-Khelaïfi à renforcer le Paris Saint-Germain en vue de l’an prochain. Le club de la capitale, quadruple champion en titre, disputera la Ligue des champions et espère plus que jamais soulever la Coupe aux grandes oreilles pour la première fois de son histoire.

Il est d’abord utile de préciser que notre article n’est pas influencé par les rumeurs mercato, le choix des joueurs nous est propre. Nous nous mettons dans une position de directeur du recrutement. Pour le Paris Saint-Germain, la principale difficulté est de condenser le désir de recruter tout le monde. Le budget quasi-illimité du club peut devenir viral et altérer la pertinence des choix. Contrairement aux autres épisodes parlant de l’Olympique lyonnais et de l’Olympique de Marseille, ici, nous préciserons le départ (réel, potentiel et fictif) de certains joueurs afin de justifier l’arrivée des recrues et conserver un effectif équilibré. Pour synthétiser l’idée, si le PSG injecte beaucoup d’argent, il dégraissera l’effectif en vendant, pour faire entrer des liquidités. Nous pensons que le PSG entrent dans un nouveau cycle, et si le club s’est séparé de Laurent Blanc, c’est pour passer un nouveau cap avec Unai Emery. Cela passe par une refonte de l’ effectif, où certains éléments ont fait leur temps. En plus des renforts, nous allons préciser les ventes, parce que le montant des renforts peut en effrayer plus d’un à première vue. Avec les ventes, le PSG injectera donc 51 millions d’euros cet été.

6 ventes – gain total : 130 M€

Lucas Digne – 20 M€ (FC Barcelone) : acté

Blaise Matuidi – 55 M € (Chelsea, Bayern Munich et Manchester United intéressés)

Salvatore Sirigu – 8 M€ (Inter Milan et Fiorentina intéressés)

– Lucas – 40M € (Liverpool très intéressé)

– Benjamin Stambouli – 7 M€

– Thiago Motta – 10 M€

5 Renforts : Coût total – 191 M€

Gardien : Alphonse Areola, 23 ans – 0€

FFF

FFF

De retour de prêt à Villarreal, Areola a effectué une saison pleine, profitant de la longue blessure de Sergio Asenjo en début de saison. Il a tenu avec brio la cage du Yellow submarine. Il compenserait ainsi le départ de Sirigu, mécontent de son nouveau statut au club, jugeant la concurrence déloyale. Il estime que le PSG a instauré Trapp en tant que titulaire sans qu’il n’ait à prouver quoi que ce soit. Avec le nouveau coach du PSG, le statut de Trapp pourra être remis en question. Mais Sirigu semble vexé, et la Série A lui tend les bras. Sirigu retrouvera sa terre natale, et laissera Areola essayer de réussir là où il a échoué, c’est-à-dire déloger l’Allemand du onze titulaire pour protéger les buts parisiens. Un renfort gratuit, puisque le joueur appartient déjà au club.

Latéral / ailier droit : Alessandro Florenzi, 25 ans – 35 M€

PSG

Getty Images

Quand l’emblématique Francesco Totti n’est pas là, c’est lui qui porte le brassard de capitaine à l’AS Roma. Florenzi est un joueur très intéressant, c’est même un véritable coup de cœur. Sa force ? Sa constance et sa polyvalence. Le Romanista de naissance déçoit rarement, pour ne pas dire jamais. Il répond toujours présent sur le terrain. C’est un excellent joueur doté d’une abnégation hors du commun, ce qui lui permet d’être très présent, autant défensivement qu’offensivement. Sa vitesse et sa qualité de centre plaide clairement en sa faveur, autant de qualités qui devraient aisément convaincre le recrutement parisien de le faire signer. Le joueur est capable d’évoluer arrière droit et ailier droit, ce qui peut être très utile au PSG où l’on a constaté la pauvreté du banc cette saison. Florenzi pourra combler le départ de Van der Wiel et concurrencer sérieusement Serge Aurier, méconnaissable sur le terrain après l'”affaire Periscope“, où il insultait son entraîneur et certains de ses coéquipiers. Capable de jouer un cran plus haut, aussi en cas de blessure en cours de saison, avoir Florenzi dans l’équipe parisienne peut s’avérer plus utile que prévu. Ci-dessous, son magnifique but contre le Barça :

 

Milieu de terrain : Mesut Özil, 27 ans – 61 M€

psg

Facebook Mesut Ozil

Certainement lassé du manque d’ambition d’Arsenal, le joueur songerait de plus en plus à voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Ça tombe bien, celle du Parc des Princes lui conviendrait parfaitement. L’Allemand a réussi à délivrer 17 passes décisives en Premier League cette saison, et ce malgré la pénurie d’attaquant du côté des Gunners. Welbeck longuement blessé, Sanchez n’étant pas un buteur par prédilection et Giroud irrégulier. Avec une vraie pointe, on pourrait mettre notre main à couper que Mesut Özil aurait largement franchit le cap des 20 passes décisives. Numériquement et qualitativement, il viendrait remplacer Benjamin Stambouli, qui n’est pas à sa place au PSG. Le club parisien serait bien inspiré d’attirer Özil et de reformer le duo sensationnel qu’il formait avec Di Maria lors de leurs périodes madrilènes.
Dans un profil plus défensif, on aurait voulu proposer l’Italo-Brésilien de Naples Jorginho. Éclatant cette saison, il a renouvelé son contrat en décembre. Un transfert paraît donc peu plausible pour le moment…

 

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang, 27 ans – 55 M€

PSG

Ouest France

Remplacer Zlatan Ibrahimovic n’est pas simple, tellement le géant suédois a imprégné sa marque dans la Ligue 1. Le fantasme de tous supporteurs était de voir débarquer Luis Suarez, Robert Lewandowski ou Sergio Agüero. Cependant, la crédibilité de ces cibles est minime. Ils paraissent indélogeables dans leurs clubs respectifs, qui peuvent se permettre de refuser de gros chèques. Le PSG doit donc se raviser sur d’autres joueurs plus accessibles et les aider à s’épanouir pour les rendre comme les trois joueurs cités précédemment. Et dans la pléiade d’attaquants que l’Europe nous offre cette dernière saison, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sort clairement du lot, en affichant une saison à 39 buts toutes compétitions confondues. Le choix fut difficile, il y a une explication à pourquoi c’est l’attaquant phare de Dortmund qui a retenu notre attention. D’abord parce que c’est le plus jeune attaquant du Top 10 européen des meilleurs buteurs, une solution viable sur le long terme. Celui que l’on surnomme « Spider-Man » a un atout de taille : il connaît déjà la Ligue 1, pour y avoir évolué 5 saisons à Saint-Étienne. Il a donc une très bonne connaissance et aisance dans le championnat français, et ce serait pour le joueur l’aboutissement final pour devenir un pilier européen à son poste, en intégrant un club ayant pour ambition déclarée de soulever la Ligue des champions. Les grands clubs ont tous leur goleador, le PSG aura peut-être le sien aussi. Recruter un joueur au sommet de son art à prix d’or, c’est bien, faire progresser un joueur pour en faire une icône du football, c’est mieux.

 

Ailier : Yannick Carrasco , 22 ans – 40 M€

PSG

les-transferts.com

Lucas était présenté comme étant un joueur du calibre de Neymar : erreur. Le Brésilien est certes talentueux, mais n’arrive pas à la cheville de son compatriote Blaugrana. Lucas est un véritable casse-tête, le joueur nous fait goûter le talent, et dès que l’on devient accroc, il disparaît. Un joueur trop irrégulier depuis son arrivée, ce qui met sa place en péril sur le flanc gauche de l’attaque parisienne. Pour le remplacer, nous avons pensé au Belge Yannick Carrasco. Un joueur très sous-coté par rapport à ce qu’il est capable d’apporter. Carrasco est le joueur idéal pour occuper le poste de titulaire au PSG, parce qu’en plus de la jeunesse et du talent, il a quelques chose de rare chez les joueurs de très haut niveau : une présence inconditionnelle dans les grands matches, comme l’atteste son entrée face au Real Madrid en finale de Ligue des champions, où il a énormément déstabilisé le schéma tactique du Real. Aussi lors du match Arsenal – Monaco en 2015 (1-3) : on se souvient de sa chevauchée sensationnelle en fin de match pour mettre le but du 2-0 pour Monaco. Souvent mis sur le banc, Carrasco mériterait d’exploiter son talent en tant que titulaire régulier puisque pour un ailier, il est particulièrement agile dans le dernier geste face au gardien. Et lui aussi connaît bien la Ligue 1, même si on l’attendra au tournant en Ligue des champions, comme Aubemeyang.

Si le PSG suit nos conseils, il aura une équipe taillée pour le dernier carré en Ligue des champions, qui échappe inéluctablement aux parisiens ces dernières années. Pourquoi ne pas aussi jouer la victoire finale, ce qui est réalisable pour le PSG au vu du travail fourni depuis 2012. Le mercato proposé aux Parisiens est idoine pour la coupe d’Europe ; néanmoins, il reste aux antipodes de celui proposé à l’OM. On espère que le club olympien se fera rapidement racheter pour que la concurrence sur le terrain se ravive.

Amdaa Said

Photo de Une : Foot Mercato

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

"Il a voulu faire son malin" : Eric Zemmour mécontent après son passage au 20h de TF1

À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux